Go to ...
RSS Feed

21 May 2019

Venezuela

Maduro explique pourquoi un navire US repéré dans la zone économique exclusive a fait demi-tour

International 09:28 15.05.2019(mis à jour 09:38 15.05.2019) URL courte Le Président vénézuélien Nicolas Maduro a expliqué pourquoi un navire des gardes-côtes américains repéré dans la zone économique exclusive du Venezuela avait changé de cap et s’était éloigné des côtes, qualifiant en outre les faits de provocation. Intervenant lors d’une marche de loyauté militaire, le Président

Comment les semences génétiquement modifiées et le « RoundUp » de Monsanto/Bayer déterminent la politique des États-Unis au Venezuela (MintPress News)

Au fur et à mesure que la crise politique au Venezuela s’est développée, on a beaucoup parlé de l’intérêt manifeste de l’administration Trump pour la privatisation et l’exploitation des réserves pétrolières du Venezuela, les plus importantes au monde, par des géants américains du pétrole comme Chevron et ExxonMobil. Pourtant, l’influence d’une autre société américaine notoire,

Caracas dénonce l’incursion d’un navire de guerre US dans sa zone économique exclusive

Un navire militaire américain s’est approché le 8 mai à 26 kilomètres des côtes vénézuéliennes violant la zone économique exclusive du pays. Il a quitté le secteur après une séance de liaison radio avec un patrouilleur, a annoncé la Marine vénézuélienne. La Marine vénézuélienne a dénoncé vendredi 10 mai l’incursion d’un navire de guerre américain

Analyse des mesures coercitives contre le Venezuela (Mision Verdad) — Javier Alexander ROA

Introduction Les gouvernements des présidents Barack Obama et Donald Trump se sont acharnés à affaiblir et renverser le gouvernement du président Nicolas Maduro en utilisant tous les outils possibles, allant de la désinformation, de la manipulation des lois par les organismes internationaux et jusqu’au sabotage économique par le biais de sanctions pour bloquer le commerce

Des étrangers qui ont choisi de vivre au Venezuela expliquent pourquoi ils y restent — Esther Yanez Illescas

Être étranger au Venezuela c’est s’habituer au mantra quotidien “que fais-tu ici ?” émis avec des yeux ronds d’étonnement face à ce mystère absolu. “Pour y vivre et y travailler” répondent les plus audacieux. C’est d’une évidence aveuglante mais cela en surprend plus d’un. Je suis espagnole, un lien de fraternité unit nos deux pays suite

Amnesty International veut la guerre au Venezuela ! — Maurice LEMOINE

Scandaleux, ridicule, affligeant ! Dans ses communiqués dénonçant la répression en France, AI commence-t-elle par « Les forces de sécurité sous le commandement d’Emmanuel Macron… » ? Complément d’information : “(Guaido) a (également) appelé la population à descendre dans les rues… » Petit oubli : et a appelé l’armée à se joindre à lui pour renverser le chef de l’État – reconnu

le cas du Venezuela (Center for Economic and Policy Research) — Mark WEISBROT, Jeffrey SACHS

Note du Traducteur : voici la traduction (partielle) du rapport du CEPR. Les lecteurs sont invités à consulter l’original pour les notes, références et sources mentionnées. Sommaire Cet article examine certains des impacts les plus importants des sanctions économiques imposées au Venezuela par le gouvernement américain depuis août 2017. Il constate que la plupart des conséquences

Older Posts››
Scroll Up