Aller à…
RSS Feed

21 septembre 2020

Plan global d

Les Européens divisés quant à l’idée d’une coalition avec les USA dans le Golfe

International 16:44 04.08.2019(mis à jour 16:45 04.08.2019) URL courte L’appel de Donald Trump à constituer une force navale capable d’assurer «la liberté de circulation» dans le golfe Persique n’a pas suscité trop d’enthousiasme de la part de Paris ni de celle de Berlin. Suite à l’arraisonnement du Stena Impero – un pétrolier suédois battant pavillon

Rohani explique à Macron ce que l’UE doit faire pour respecter l’accord nucléaire iranien

International 22:54 30.07.2019(mis à jour 22:55 30.07.2019) URL courte Le Président iranien, Hassan Rohani, a estimé, dans un entretien téléphonique avec son homologue français, que la normalisation des relations commerciales avec l’Iran constituait le premier pas de l’Union européenne vers le respect des obligations prévues par l’accord nucléaire iranien, rapporte l’agence de presse Mehr. S’exprimant

Uranium enrichi à plus de 3,67%, démarche de Téhéran qui vise au fond à sauvegarder l’accord nucléaire?

L’Iran a dépassé la limite des 3,67% pour l’enrichissement de son uranium prévue par l’accord international de 2015 visant à limiter son programme nucléaire, annonçant lundi 8 juillet produire désormais de l’uranium enrichi à au moins 4,5%, un niveau prohibé. Deux politologues iraniens ont commenté la situation pour Sputnik. Les États-Unis ont quitté unilatéralement l’accord

Et si l’Iran se retirait finalement du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires?

L’Iran pourrait envisager son retrait du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, si les pays européens ne remplissaient pas leurs engagements dans le cadre du JCPOA, a prévenu Mojtaba Zonnur, chef de la commission parlementaire iranienne sur le nucléaire. Sputnik en a discuté avec un spécialiste. Quant aux dernières démarches de Téhéran concernant le

Pierre Conesa: «Trump et l’Iran, une fabrication de l’ennemi»

Les États-Unis et l’Iran sont de nouveau au centre des tensions au Moyen-Orient. Et Washington a à ses côtés l’Arabie saoudite et les Émirats qui jouent un rôle majeur, comme dans chaque conflit, déstabilisation, révolution ou encore contre-révolution. Pierre Conesa analyse pour Désalliances l’expansionnisme de ces deux monarchies du Golfe. Les États-Unis et l’Iran vont-ils

L’Iran accumule de l’uranium enrichi par la faute de Washington, selon Moscou

Les sanctions des États-Unis contre l’Iran empêchent la réalisation de certaines clauses du Plan d’action conjoint sur le nucléaire iranien et privent l’Iran de la possibilité d’évacuer ses excédents d’uranium enrichi et d’eau lourde, a annoncé à Sputnik Vladimir Ermakov, chef de département au ministère russe des Affaires étrangères. Les sanctions anti-iraniennes introduites par les

Damas commente les nouvelles sanctions US visant Téhéran

International 17:08 04.11.2018(mis à jour 17:14 04.11.2018) URL courte Les sanctions introduites par Washington à l’encontre de l’Iran ne feront que le rendre plus déterminé à résister à la politique américaine, selon un communiqué de la diplomatie syrienne. En imposant de nouvelles sanctions à l’Iran, l’administration américaine fait preuve de son incapacité de s’acquitter de

Défiler vers le haut