Go to ...

Archives

RSS Feed

28 January 2020

pétrolier

L’Iran dit avoir été en contact avec la Grande-Bretagne sur un pétrolier immobilisé

L’autorité iranienne des ports a indiqué mardi avoir été en contact avec son homologue britannique dans le cadre de ses efforts pour obtenir la libération d’un pétrolier iranien, le Grace 1, arraisonné au large de Gibraltar début juillet. Selon l’agence de presse officielle iranienne Irna, le chef-adjoint de l’Autorité portuaire, Jalil Eslami, a affirmé que

L’Iran et l’Irak débattent de la nationalité du nouveau pétrolier arraisonné dans le golfe Persique

International 22:23 04.08.2019(mis à jour 22:27 04.08.2019) URL courte Le corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) a annoncé que le pétrolier, saisi dans le golfe Persique pour contrebande était irakien, a déclaré l’agence de presse iranienne IRNA. Toutefois, cela a été démenti par le ministère irakien du Pétrole. Le navire saisi fin juillet

Un destroyer de la Royal Navy arrive dans le Golfe dix jours après la saisie d’un pétrolier britannique par l’Iran

Le destroyer lance-missiles britannique HMS Duncan est entré dans les eaux du golfe Persique «pour protéger les navires marchands et garantir la sécurité des pétroliers britanniques dans le secteur», a annoncé la chaîne de télévision Al-Arabiya. Un bâtiment de guerre de la Royal Navy, le HMS Duncan, est entré dans les eaux du golfe Persique,

Téhéran dénonce «le terrorisme économique» pratiqué par Washington à son encontre

Sur fond d’une nouvelle montée des tensions entre Washington et Téhéran, le chef de la diplomatie iranienne a accusé les États-Unis de pratiquer ce qu’il a qualifié de «terrorisme économique» afin de servir leurs intérêts politiques. Le chef de la diplomatie iranienne, Javad Zarif, a qualifié de «terrorisme économique» les sanctions imposées par Washington à

L’Arabie saoudite aurait relâché un pétrolier iranien retenu depuis plus de 2 mois à Djeddah

International 22:58 20.07.2019(mis à jour 23:09 20.07.2019) URL courte Les autorités saoudiennes ont relâché le pétrolier iranien Happiness I qui ne pouvait pas quitter le port de Djeddah depuis fin avril en raison de litiges financiers, d’après l’agence de presse iranienne Mehr. L’Arabie saoudite a permis au pétrolier iranien Happiness I et à son équipage

Téhéran nie avoir arraisonné un pétrolier et affirme qu’il s’agit d’un petit navire de contrebande

L’enregistrement et l’identification de l’utilisateur sur les sites web Sputnik par le biais de l’un de ses comptes sur les réseaux sociaux indique l’acceptation de ces règles. L’utilisateur est tenu de ne pas violer, par ses actions, la législation nationale et internationale. L’utilisateur s’engage à s’adresser avec respect aux autres participants de la discussion, aux

Nouvel «incident» dans le détroit d’Ormuz: vers une «coalition internationale contre l’Iran»?

Pourquoi des médias américains ont-ils diffusé des informations selon lesquelles l’Iran aurait été impliqué dans une possible disparition d’un tanker «émirati» dans le détroit d’Ormuz? Le docteur Ali Reza Rezahah, expert de la politique étrangère des États-Unis, a donné sa vision à Sputnik. Sur fond d’informations parues dans des médias américains selon lesquelles Téhéran serait

Moscou livre son analyse de l’arraisonnement du pétrolier iranien à Gibraltar

Le pétrolier iranien arraisonné au large du territoire britannique de Gibraltar est considéré par Moscou comme une tentative d’aggraver la situation en ce qui concerne l’Iran et la Syrie, selon le ministère russe des Affaires étrangères. Lequel suppose que les réactions immédiates des officiels britanniques et américains confirment ses soupçons. Moscou voit l’arraisonnement du pétrolier

Les États-Unis envisagent officiellement le recours à la force militaire contre l’Iran

Les États-Unis envisagent toutes sortes d’options dans leur conflit avec l’Iran dont le recours à la force, a déclaré le secrétaire d’État américain Mike Pompeo. Selon lui, Washington cherchera à ce que Téhéran soit privé d’arme nucléaire. Les États-Unis «envisagent toute une gamme d’options» face à la montée des tensions avec l’Iran, y compris les

Older Posts››
Scroll Up