Go to ...
RSS Feed

15 November 2019

Mediapart

«Roi des fake news»: Mediapart dresse la liste des «mensonges» de Macron et son entourage

Le Président français, qui affirme combattre les «fake news», ne cesse pourtant d’en propager lui-même, affirme Mediapart tout en rappelant les principaux «mensonges» répandus ces derniers mois par Emmanuel Macron et ses proches. Vidéo censée excuser Alexandre Benalla Le 19 juillet, au lendemain des premières révélations du journal Le Monde sur les agissements d’Alexandre Benalla

Mediapart: la société «des contrats russes» a loué pour 14.500€ une villa pour Benalla

International 23:02 02.04.2019(mis à jour 00:54 03.04.2019) URL courte Mediapart se confirme dans l’idée selon laquelle France Close Protestion, société à qui ce média attribue la conclusion de contrats avec deux oligarques russes, appartient à Alexandre Benalla. Dans sa publication de mardi, le site évoque la location par cette entreprise d’une villa pour 14.500 euros

Selon Mediapart, la société «des contrats russes» a loué 14.500 EUR une villa pour Benalla

Mediapart se confirme dans l’idée selon laquelle France Close Protestion, société à qui ce média attribue la conclusion de contrats avec deux oligarques russes, appartient à Alexandre Benalla. Dans sa publication de mardi, le site évoque la location par cette entreprise d’une villa pour 14.500 euros et ce pour l’ex-chargé de mission à l’Élysée. Dans

Quand l’entre-soi masculin de la Ligue du LOL empoisonne Les Inrocks, enquête de Mediapart

France 18:40 19.02.2019URL courte Certaines méthodes de la Ligue du LOL, notamment le machisme et le harcèlement, semblent «avoir contaminé la rédaction» du magazine culturel Les Inrockuptibles, dont deux collaborateurs se sont avérés être membres de ce groupe, révèle Mediapart dans son enquête. Peu après qu’il a été révélé que deux journalistes des Inrocks — David

«Contrat russe»: «trahi», le groupe Velours confirme les informations de Mediapart

France 19:51 08.02.2019URL courte Une démission, une suspension – alors que les révélations de Mediapart font visiblement bouger les choses dans l’affaire du «contrat russe», c’est au tour du groupe de sécurité Velours de réagir. La société, qui a embauché Alexandre Benalla et aussi mentionnée par Mediapart, condamne les «mensonges répétées de ses collaborateurs». Le

Older Posts›› ‹‹Newer Posts
Scroll Up