Aller à…
RSS Feed

25 janvier 2021

Margarita Simonian

Sur «recommandation de Jenny»: un journaliste de Sputnik interdit de la conférence sur la liberté des médias à Londres

Privé d’accréditation pour une Conférence mondiale sur la liberté de la presse, un correspondant de Sputnik a reçu un drôle de courrier de refus. Depuis, il peine à recevoir des explications. Les organisateurs de la Conférence mondiale sur la liberté de la presse (Global Conference for Media Freedom), prévue les 10 et 11 juillet à

La rédactrice en chef de Sputnik rend hommage à Assange, «le plus grand journaliste de son temps»

International 13:25 27.05.2019(mis à jour 13:26 27.05.2019) URL courte Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, a changé le monde pour le meilleur en faisant ce que pousse à faire le journalisme, a estimé Margarita Simonian, rédactrice en chef de Sputnik. La rédactrice en chef de Sputnik, Margarita Simonian, a qualifié Julian Assange de plus grand

Simonian à Macron: aux médias français d’analyser les raisons de la popularité de Sputnik

France 21:11 04.02.2019(mis à jour 21:12 04.02.2019) URL courte Margarita Simonian, rédactrice en chef de Sputnik et RT, a rejeté les accusations d’Emmanuel Macron selon qui ces médias «achètent des comptes qui trollent». Elle a proposé aux «dizaines de milliers de médias français» de se demander pourquoi c’étaient les comptes de ces agences russes qui

Un partenaire de Sputnik porte plainte contre le ministère US de la Justice

International 20:44 29.10.2018(mis à jour 20:46 29.10.2018) URL courte La société américaine RM Broadcasting LLC, partenaire de la radio Sputnik en Floride, a annoncé son intention de porter plainte contre le département américain de la Justice qui l’oblige à s’enregistrer comme agent étranger. La rédactrice en chef de Sputnik, Margarita Simonian, a promis de suivre

Affaire Skripal: Moscou dévoile les dessous du projet britannique Bellingcat

International 20:00 13.10.2018(mis à jour 20:04 13.10.2018) URL courte Revenant une nouvelle fois sur l’affaire Skripal, le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré que Londres ne fournissait que «des fuites de médias» et a qualifié le projet britannique Bellingcat d’«instrument de déversement». La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a évoqué

Défiler vers le haut