Go to ...
RSS Feed

4 June 2020

marché

des milliers d’animaux « bloqués » dans les fermes

Annulation des fêtes religieuses, réduction des cadences dans les abattoirs, fermeture des restaurants et des marchés… le Covid19 bouscule les filières et leurs les circuits de distribution. Certains éleveurs se voient obligés de donner leurs animaux. Certains envisagent de les abattre faute de débouchés. Le marché de Pâques est « mort » Les éleveurs ovins

Les petits labos pharmaceutiques entre le marteau et l’enclume

Tous les acteurs du médicament ne sont pas des mastodontes. De petits laboratoires subsistent malgré les nombreuses fusions du secteur. Pour ces derniers, l’internationalisation et l’innovation restent des clefs de leur survie, mais un refus de mise sur le marché d’un traitement peut être très lourd de conséquences sur leur santé financière. PharmaMar, un laboratoire

Est-ce possible qu’après le Portugal, le Pentagone achète des avions de transport militaires brésiliens?

L’acquisition par le Portugal, pays membre de l’Otan, de cinq avions de transport KC-390, fabriqués par l’entreprise brésilienne Embraer, pour 827 millions d’euros a attiré l’attention sur cet appareil. Sputnik en a discuté avec un spécialiste. La vente pour 827 millions d’euros de cinq avions de transport militaires Embraer KC-390 au Portugal, pays membre de

Bannir Huawei des États-Unis relèverait d’«une politique à très courte vue»

Economie 16:56 12.06.2019(mis à jour 17:04 12.06.2019) URL courte Google annonce regretter de ne plus proposer ses services mobiles Android à Huawei, placé désormais sur la liste noire des entreprises bannies des États-Unis. Aussi, les sanctions américaines poussent-elles le géant chinois des télécoms à accélérer le développement de son propre système d’exploitation, a expliqué à

«Marché gris»: l’Iran promet d’exporter son pétrole malgré les sanctions américaines

Comme les États-Unis ont supprimé les exemptions qui permettaient à huit pays d’acheter du pétrole iranien malgré l’embargo imposé par Washington depuis novembre, l’Iran a décidé d’écouler son brut sur le «marché gris», annonce l’agence Irna, se référant au vice-ministre iranien du Pétrole. L’Iran entend écouler son pétrole sur le «marché gris» pour échapper aux

Older Posts››
Scroll Up