Go to ...
RSS Feed

15 November 2019

Macron otan

«Nous ne sommes pas des médecins légistes»: la «mort cérébrale» de l’Otan commentée par le Kremlin

Prié de s’exprimer sur la déclaration de Macron quant à la «mort cérébrale» de l’Otan, le Kremlin a expliqué que les responsables russes n’étaient pas «des médecins légistes» pour décider quelles parties du «corps [de l’Otan étaient] en état comateux», Moscou ayant toujours vu l’Alliance comme «un instrument de confrontation, voire d’agression». Le porte-parole du

Scroll Up