Aller à…
RSS Feed

30 octobre 2020

loi pacte

Privatisation de la FDJ: «le gouvernement se débarrasse de ces entreprises pour éviter d’avoir à les gérer»

«Une partie des privatisations va aller au désendettement, pour cinq milliards d’euros, sauf qu’aujourd’hui l’État emprunte à taux négatifs. Donc, cela veut dire que quand il emprunte, il gagne de l’argent et il vend des actifs qui, eux, ont une rentabilité supérieure.» Pour David Cayla, professeur d’économie à l’université d’Angers et membre des Économistes atterrés,

Défiler vers le haut