Aller à…
RSS Feed

27 octobre 2020

Koninklijke Posterijen

Huawei soupçonné d’avoir caché des backdoors dans l’équipement d’un opérateur européen

Les services de renseignements néerlandais enquêtent sur les agissements du groupe de télécommunications chinois Huawei, qu’ils soupçonnent d’avoir caché des backdoors (ou portes dérobées) dans l’équipement de l’un des trois opérateurs du pays, Vodafone/Ziggo, KPN ou T-Mobile/Tele2, annonce le journal Volkskrant. Des «portes dérobées» (chevaux de Troie codés dans un logiciel, un service en ligne

Défiler vers le haut