Go to ...
RSS Feed

27 May 2019

Julian Assange

WikiJustice Julian Assange – déclaration

Ce comité a été créé dans l’urgence, à l’initiative de journalistes, de juristes et de citoyens soucieux de préserver le droit de la liberté d’information et d’expression, pour défendre et porter secours au Journaliste-éditeur australien Julian Assange dont les droits fondamentaux ont été violés par la Suède, l’Equateur, le Royaume-Uni et les États-Unis. Julian Assange

J'ai reçu une lettre de Julian Assange

Dans ses premiers commentaires publics aux partisans depuis son arrestation, Julian Assange, fondateur et éditeur de WikiLeaks, a détaillé les conditions répressives auxquelles il fait face dans la prison britannique de Belmarsh et a appelé à une campagne contre sa menace d’extradition vers les États-Unis. Les commentaires d’Assange ont été formulés dans une lettre adressée

Combien de fois faut-il que Julian Assange ait raison avant qu’on ne commence à l’écouter ? — Caitlin JOHNSTONE

Voilà, c’est fait. Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, a été accusé par le ministère de la Justice de l’administration Trump de 17 chefs d’accusation pour violation de la loi sur l’espionnage, et encourt une peine maximale de 175 ans de prison. Exactement ce que Assange et ses défenseurs disaient depuis près d’une décennie. L’acte d’accusation,

L’étape manquante — Craig MURRAY

En Suède, les procureurs ont demandé aux tribunaux suédois de délivrer un mandat d’arrêt contre Julian. Il y a une histoire extraordinaire derrière cette simple déclaration. Le mandat d’arrêt européen doit être délivré d’un pays à un autre par une autorité judiciaire. La demande d’extradition initiale de M. Assange n’a pas été présentée par un tribunal,

Washington annonce 17 nouvelles inculpations contre Julian Assange

International 22:06 23.05.2019(mis à jour 22:21 23.05.2019) URL courte Le ministère américain de la Justice vient d’annoncer 17 nouveaux chefs d’inculpation contre Julian Assange, notamment en vertu des lois anti-espionnage. Le ministère américain de la Justice a formulé jeudi 23 mai 17 nouveaux chefs d’inculpation à l’encore du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, affirmant qu’il

La fabrication d’un “violeur” — Pamela Anderson

Aujourd’hui, je veux m’exprimer en tant que femme. Une femme qui a survécu à un viol et à des abus sexuels. Une femme qui sait combien les hommes peuvent être cruels et combien les blessures sont profondes dans l’âme d’une femme. Aujourd’hui encore, je me souviens de la douleur atroce. Aujourd’hui encore, je ressens l’agonie.

Les faits — Justice for Assange

Il y a de nombreux reportages erronés dans les médias sur les allégations faites contre Julian Assange en Suède en 2010. Voici les faits : Premièrement, Assange était toujours disposée à répondre aux questions des autorités suédoises et a proposé à plusieurs reprises de le faire, pendant six ans. L’affirmation largement répandue dans les médias selon

Manning «pourrait retarder ou ralentir l’acte d’accusation américain contre Assange»

Après deux mois de prison pour avoir refusé de témoigner contre Julian Assange, l’ex-analyste militaire américaine Chelsea Manning en est sortie, mais pourrait bien y retourner jusqu’à ce qu’elle accepte de répondre aux questions du grand jury. Joe Lauria, rédacteur en chef de Consortium News, commente la situation pour Sputnik. L’ex-analyste militaire américaine Chelsea Manning

Older Posts››
Scroll Up