Aller à…
RSS Feed

26 septembre 2020

Julian Assange

John Shipton, père de Julian Assange — Vadim KAMENKA

Depuis lundi 7 septembre, le fondateur de WikiLeaks, menacé d’extradition vers les États-Unis, est de nouveau sur les bancs du tribunal à Londres. Poursuivi par les Etats-Unis, qui ont rendu publiques de nouvelles accusations, l’Australien risque 175 ans de prison. « Les moyens déployés par les États-Unis pour l’extrader sont sans précédent. Ils en font un

L’accès aux députés en tant qu’observateurs à l’audience d’extradition de Julian Assange est refusé — Sander PRISTON

Les députés européens ont déclaré hier soir qu’ils s’étaient vu refuser l’accès en tant qu’observateurs à l’audience d’extradition du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, à l’Old Bailey. Environ 40 personnes, dont des représentants d’organisations non gouvernementales (ONG) et des observateurs politiques internationaux, ont été informés que l’accès à distance au tribunal le premier jour de

Compte-rendu de l’audience d’Assange – Premier Jour –

“Jour 6” : 1er jour de la reprise de l’audience d’extradition, le 7 septembre 2020. Aujourd’hui je me suis rendu au tribunal de Old Bailey en m’attendant à être impressionné par la majestuosité de la loi, et j’en suis revenu révolté par l’administration sordide de l’injustice. Il y a un certain romantisme qui entoure le Old

Les États-Unis tentent de bloquer l’enquête espagnole sur l’espionnage d’Assange par la CIA — Oscar GRENFELL

El País a révélé jeudi que les autorités américaines refusent de coopérer avec une enquête espagnole sur l’espionnage illégal présumé d’Assange par l’Agence centrale de renseignement (CIA), à moins qu’elles ne reçoivent un ensemble d’informations comprenant les détails des témoins dont l’identité a été gardée anonyme pour leur propre protection. L’article n’est que la dernière

Utilisez la fuite, protégez la source ! Une lettre ouverte à Greenpeace (et à d’autres) – (Medium) –

Au début de cette semaine a débuté la deuxième partie d’une audience d’extradition historique à laquelle Greenpeace est indirectement impliquée. Il s’agit de l’audience du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, qui, après avoir été torturé pendant des années (1), a été accusé par les États-Unis d’”espionnage” et est actuellement en attente d’extradition du Royaume-Uni vers

Déclaration du témoin Mark Feldstein

Cet article très bien étayé prouve sans conteste qu’Assange est non seulement un bon journaliste, digne de la meilleure tradition du genre, mais encore qu’il est scrupuleux et honnête, s’attachant à protéger ses sources et évitant de nuire par les publications projetées : un disciple idéal pour une bonne pépinière de journalisme ! Quant à son ennemi

Le procès stalinien de Julian Assange — John PILGER

Lorsque j’ai rencontré Julian Assange pour la première fois il y a plus de dix ans, je lui ai demandé pourquoi il avait créé WikiLeaks. Il m’a répondu : “La transparence et la responsabilité sont des questions morales qui doivent être l’essence de la vie publique et du journalisme”. Je n’avais jamais entendu un éditeur ou

En applaudissant pendant des années les violences contre Assange, les journalistes ont ouvert la voie vers le goulag américain — Jonathan COOK

Les audiences du tribunal britannique sur le dossier d’extradition de l’administration américaine contre Julian Assange commencent sérieusement la semaine prochaine. La saga de dix ans qui nous a menés jusqu’ici devrait consterner tous ceux qui se soucient de nos libertés de plus en plus fragiles. Un journaliste et éditeur est privé de sa liberté depuis

Articles plus anciens››
Défiler vers le haut