Aller à…
RSS Feed

29 octobre 2020

déchets

Le Sri Lanka a renvoyé des déchets illégaux en Grande-Bretagne

L’Asie ne veut plus être la poubelle du monde occidental. Après la Chine, les pays d’Asie du Sud-Est se rebiffent contre l’afflux des déchets des pays riches, parfois exporté illégalement. C’est ainsi que le Sri Lanka vient de refuser des déchets venus de Grande-Bretagne, renvoyés à leur destinateur… C’est un sujet que nos collègues de

«Il n’y a aucune capitale européenne où la saleté, comme à Paris, vous saute aux yeux»

France 14:02 02.09.2019(mis à jour 14:04 02.09.2019) URL courte Malgré les mesures appliquées par la mairie de Paris visant à la propreté de la ville, la capitale est loin d’être la plus propre du monde. Selon une représentante de l’association Réseau 10-18, certains quartiers sont par endroits «de véritables poubelles». La malpropreté de Paris est

En refusant de devenir un «dépotoir», l’Indonésie renvoie des déchets aux USA

À l’instar d’autres pays du sud-est de l’Asie, l’Indonésie a déclaré qu’elle ne deviendrait pas un autre «dépotoir» et a renvoyé cinq conteneurs de déchets aux États-Unis. Un nouveau pays a rejoint les rangs des États qui ont refusé récemment les «produits recyclables» envoyés par les nations occidentales. L’Indonésie, à l’image d’autres pays du sud-est

La Russie présente son chasseur de débris spatiaux

Le holding Systèmes spatiaux russes (RKS) a présenté au Salon international des inventions et des innovations technologiques Archimède 2019, qui se déroule à Moscou, un projet de vaisseau spatial destiné à ramasser et à recycler les déchets orbitant autour de la Terre, déclare le service de presse de l’entreprise. «Le projet, développé et breveté par

Déchets en Italie: le robot-éboueur conçu par une jeune Russe en arrivera-t-il à bout?

Après un voyage en Italie où on trouve souvent des déchets éparpillés au bord des routes et même dans les rues touristiques, Elizaveta Prichliak, écolière de Sibérie, a construit un robot-éboueur qui pourrait à l’avenir remplacer l’homme. Sputnik a eu l’occasion de s’entretenir avec la jeune Russe, passionnée par la robotique. Elizaveta Prichliak, écolière de

Défiler vers le haut