Aller à…
RSS Feed

3 mars 2021

CIA

Raphaël Glucksmann, le nouveau substitut de la cause ouïghour — ANTICONS

Ils sont devenus la préoccupation première des responsables politiques américains qui jusqu’ici se souciaient peu, pour ne pas dire pas du tout, des peuples opprimés. Selon Donald Trump des entreprises chinoises exploitent la communauté Ouïghour. Même ton chez Joe Biden, qui parle de répression. En France, les chantres des réseaux acquis à l’Amérique impérialiste relaient

L’amour fou de la France et du djihad, sanglant boomerang. — Jacques-Marie BOURGET

Ian Johnson, un journaliste américain récompensé par un Prix Pulitzer, a pioché dans des milliers de documents pour découvrir cette vérité scellée d’une croix gammée. Lumière d’histoire sombre qu’il a révélée dans un livre, « Une mosquée à Munich. Les nazis, la CIA et la montée des Frères musulmans en Occident », ouvrage publié chez JC Lattès.

La CIA exploite illégalement le pétrole au Nord-Est de la Syrie

Le sénateur Lindsay Graham a interrogé le secrétaire d’État Mike Pompeo, lors d’une audition de la Commission sénatoriale des Affaires étrangères, le 30 juillet 2020, à propos d’une société US qui vient de signer un contrat avec l’« Administration autonome » du Nord-Est syrien (YPG) pour l’exploitation de champs pétroliers et la fourniture de raffineries. Le secrétaire

Hirak*, NED et ONG algériennes — Ahmed Bensaada

On a beau exhiber des documents sérieux, des références solides ou des témoignages en béton. Rien n’y fait. Mais, ne perdons pas espoir et essayons de réveiller ces méninges anesthésiées. Lorsque j’ai entrepris d’écrire mon article « Huit ans après : la “printanisation” de l’Algérie » (publié le 4 avril 2019), j’ai eu besoin de consulter le site

La Chine, Hong Kong et les syndicats. — Jean-Pierre Page

A travers cette indignation générale et hypocrite on a aussi trouvé des fondations comme celle de « l’Open Society » de Georges Soros, le « National Endowment for Democracy »(NED), l’« Open Technology Fund » (OTF) , « Freedom House », ou des ONG comme le « Center for Applied Non Violent Action and Stategies » (CANVAS) de Srdja Popovic, le fondateur « d’OTPOR » qui conseille

La CIA reconnaît que sa panoplie d’outils de cyberguerre a été révélée par WikiLeaks en 2017 — Kevin Reed

Vault 7 est le nom donné à un ensemble de documents piratés du Centre de cyber-intelligence (CCI) de la CIA qui ont été anonymement partagés avec WikiLeaks, sur lequel le site en ligne a commencé à publier des informations le 7 mars 2017. Le piratage a permis d’obtenir la quasi-totalité de l’arsenal d’outils d’espionnage et

les Etats-Unis avaient accès aux communications cryptées de l’Opération Condor — National Security Archive

Washington D.C., 11 février 2020 – La communauté étasunienne du renseignement a activement surveillé pendant des décennies les communications diplomatiques et militaires de nombreuses nations d’Amérique Latine par le biais de machines de cryptage fournies par une société suisse qui appartenait secrètement à la CIA et à l’agence [ouest-] allemande de renseignement, le BND, selon

Le directeur de la CIA mène une guerre contre les diseurs de vérité comme WikiLeaks (Washington Post) — Julian ASSANGE

(25 avril 2017) Mike Pompeo, dans son premier discours en tant que directeur de la CIA, a choisi de déclarer la guerre à la liberté d’expression plutôt qu’aux véritables adversaires des États-Unis. Il s’en est pris à WikiLeaks, dont je suis le rédacteur en chef, en tant que “service de renseignement hostile non étatique“. Dans

Articles plus anciens››
Défiler vers le haut