Aller à…
RSS Feed

20 octobre 2020

Biélorussie

En Biélorussie, les jeunes urbains en première ligne — Loic RAMIREZ

Sommé par la rue de quitter le pouvoir, le président biélorusse s’est plié aux exigences de Moscou, qui demandait l’organisation d’une réforme constitutionnelle. Quelques semaines auparavant, les contestataires, éclairés par le précédent ukrainien, refusaient toute ingérence, espérant que leur seul nombre suffirait à déposer le dirigeant. Mi-août 2020. À la télévision, les images de manifestations

Le Mali et la Biélorussie, symptôme de la “démocratie” à géométrie variable. — Georges GASTAUD, Fadi KASSEM

En l’espace de quelques jours, le Mali et la Biélorussie se sont retrouvés au centre de l’actualité internationale en remettant au goût du jour l’éternelle opposition vantée par les « libéraux », à savoir le combat des « démocraties » contre les « dictatures » ; une opposition que le politologue Bertrand Badie qualifia de « trop simple et en partie fausse » en

Biélorussie : plongée dans l’extrême droite du changement de régime et leurs soutiens (et de l’Axe Pologne-Etats-Unis) – (Covert Action Magazine) –

[Le 10 septembre, le New York Times a intitulé son éditorial principal de façon éloquente : ’Soutenez les courageux manifestants du Biélorussie’ Alors que le pays est en pleine crise, FOIA Research, notre groupe de recherche européen, explore les personnes et les entités qui sont derrière les récentes manifestations et révèle les actions secrètes qui ne

Le doux parfum de la démocratie — Bruno GUIGUE

A l’instar de Bernard-Henri Lévy se précipitant dans son jet privé pour aller désigner les cibles à vitrifier, les fauteurs de guerre civile mandatés par les officines de l’ingérence sont toujours à l’affût, chez les autres, de la moindre secousse qu’ils transforment alors, grâce à leurs sponsors planétaires, en juteuse opportunité de déstabilisation pour le

Biélorusses, pensez par vous même avant qu’il ne soit trop tard ! — Alexandre Loukachenko

illustration : http://2.bp.blogspot.com/-Vq_B2si0pVo/TYycLRcGNjI/AAAAAAAABd8/uWOTWj4H… Traduction : Non ! La Biélorussie n’est pas à vendre. Cher amis ! Merci d’être venus Je vous remercie vous, les résidents de Gomel ! Nous avons vécu ensemble durant un quart de siècle difficile et jamais vous ne m’avez déçu. Merci concitoyen de Moguilev et résidents de Vitebsk ! Merci, résidents de Brest et de la province

Le Bélarus sans masque (médiatique) — Loic RAMIREZ

Grigory Ioffe est professeur de géographie à l’Université de Radford aux Etats-Unis. Né en Russie, il a écrit plusieurs articles sur les pays de l’espace post-soviétique et a publié deux livres sur la République du Bélarus. Russophone, il a interrogé à plusieurs reprises le président Alexandre Loukachenko au cours de ses séjours dans le pays.

Le Bélarus, l’Etat miraculé — Loic RAMIREZ

La route est en bon état. En très bon état même. Elle nous conduit de Minsk, la capitale, jusqu’au Sud du pays, à quelques kilomètres de la frontière avec l’Ukraine. Je n’ai pas tout de suite réalisé qu’il n’y avait pas de péage. Ni sur celle-ci, ni sur aucune route du territoire d’ailleurs. Elles sont

Défiler vers le haut