Covid ou pas, le gouvernement de Jair Bolsonaro délaisse les moins privilégiés, sabre dans les budgets des aides sociales et du ministère de l’éducation. En conséquence, le décrochage scolaire mais aussi le travail infantile repartent à la hausse.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *