Jusqu’ici, le conflit israélo-palestinien n’a pas été une priorité pour le président Biden. Les affrontements en cours l’obligent à se positionner. Au sein de la gauche américaine, il est critiqué pour sa «tiédeur».



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *