Un psychologue de Champagne-Ardenne, accusé en mars 2019 d’agressions sexuelles incestueuses sur deux enfants de trois ans, continue d’être nommé pour des expertises sur des mineur·e·s dans des dossiers de violences sexuelles. Une instruction est pourtant en cours.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *