Devenu autonome, le mouvement des Jeunes Républicains élit son nouveau président ce lundi. La campagne, agitée, a surtout confirmé la radicalisation d’une partie de la jeunesse de droite.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *