Le président de la Conférence islamique d’Espagne, Ayman Adlbi (photo), et le trésorier de la Mosquée centrale de Madrid, Mohamed Hatem Rohaibani, ont été interpellés pour financement du terrorisme.

La Conférence islamique d’Espagne est le seul organe représentatif des musulmans en Espagne reconnu par la loi [1].

Les deux hommes avaient mis en place un système de collecte prétendument humanitaire, en réalité exclusivement destiné à financer Al-Qaëda en Syrie. Leur organisation avait déjà transféré 144 710 euros.

Les dons, en général de 30 euros par mois, étaient libellés comme devant parvenir à des « orphelins », en réalité à des jihadistes.

La police a enregistré des conversations téléphoniques codées qui ne laissent aucun doute sur l’organisation de ce trafic [2].

Ayman Adlbi avait été élu à la présidence de la Commission islamique d’Espagne en 2020. Il serait membre de la branche syrienne de la Confrérie des Frères musulmans. Il aurait fuit son pays et se serait installé en Espagne après l’échec de la tentative de coup d’État organisée par sa société secrète, en 1978.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *