Dans le document obtenu par Radio-Canada, on apprend que l’avis fait suite à la réception d’une mise en garde de Santé Canada, jeudi.

Certaines éducatrices de garderie se méfiaient depuis un moment de ces masques gris et bleu, car elles avaient le sentiment d’avaler des poils de chat en les portant.

Santé Canada a procédé à une évaluation préliminaire des risques qui a révélé un potentiel de toxicité pulmonaire précoce liée à l’inhalation de graphène nanoformé. Une citation de :Directive envoyée par le ministère de la Famille aux gestionnaires de garderies

Selon une fiche de Santé Canada, une toxicité pulmonaire précoce est caractérisée par des infiltrats pulmonaires, par la fibrose ou par les deux à la fois.

Il s’agit d’un risque potentiel, insiste le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec dans un communiqué, en assurant que le gouvernement agit de manière proactive pour éviter tout danger possible et que la directive ne touche pas les masques pédiatriques.

Le ministère de la Famille du Québec spécifie que le réseau de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur est également concerné. Il joint à sa mise en garde un avis rédigé par le directeur des acquisitions de fournitures de laboratoire et d’imagerie médicale, Patrick Baillargeon.

On peut lire dans le document : À ce jour, Santé Canada n’a pas reçu de données permettant d’appuyer l’innocuité et l’efficacité des masques faciaux contenant du graphène nanoformé. Par conséquent, compte tenu de l’absence de données probantes fournies par les fabricants […], Santé Canada juge inacceptables les risques liés à ces instruments médicaux.

Si vous avez ce type de masques en inventaire, nous vous demandons de ne plus les distribuer et de les conserver dans un endroit sécuritaire dès maintenant.Une citation de :Directive envoyée par le ministère de la Famille aux gestionnaires de garderies

On apprend également que ces masques ont été distribués par Revenu Québec dans les derniers mois. Nous demandons donc à tous nos clients de vérifier s’ils en ont en leur possession, écrit Patrick Baillargeon.

Il ajoute que ces masques étaient conformes à toute la réglementation en vigueur au moment de leur acquisition et de leur distribution.

Le ministère de la Famille mentionne que les modèles T1001 et HSC-HB-DMM, livrés depuis décembre 2020, sont conformes et peuvent être utilisés.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *