• Présentation du livre par son éditeur :

La vérité sur les effets dévastateurs des engrais azotés de synthèse

Au début du XXe siècle, des chimistes ont voulu jouer aux apprentis sorciers et faire mieux que la nature en combinant, par un procédé industriel, l’azote de l’air et l’hydrogène du gaz naturel pour synthétiser de l’ammoniac, père de tous les engrais azotés. Avec ses effets spectaculaires sur les rendements agricoles, cette invention, dont tout le monde s’est alors réjoui, a eu un tel succès que les composés azotés de synthèse — nitrates, ammoniac et autres — ont submergé la planète.

Las ! Ils sont devenus de redoutables polluants, à l’origine de la plupart des maux de l’agriculture d’aujourd’hui : monoculture, élevage industriel, perte de biodiversité, pesticides, pollution de l’air, de l’eau et des sols, mais aussi de drames tels ceux de Beyrouth ou, plus anciennement, de l’usine AZF à Toulouse, dus à l’explosion de dépôts de nitrate d’ammonium, principal constituant des engrais azotés les plus utilisés en France.

Ce livre explique par quels mécanismes l’azote, indispensable à tous les êtres vivants, est aujourd’hui une menace pour notre santé et pour l’environnement, menace si grave que de nombreux spécialistes estiment que l’excès d’azote est, avec le réchauffement climatique et la perte de la biodiversité, l’un des grands défis environnementaux du XXIe siècle. Un défi qui ne pourra être relevé qu’en repensant les modes de production actuels et nos habitudes de consommation.


  • Les apprentis sorciers de l’azote. La face cachée des engrais azotés, de Claude Aubert, préface de Hervé Kempf, éditions Terre vivante, janvier 2021, 144 p., 15 €.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *