par Marie-Simone POUBLON

Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Qui sont ces lâches qui tirent les ficelles à distance ?

René Guénon

Pour répondre à ces questions, il faut avoir à l’esprit les événements du passé et ceux du présent. Citons ici en son temps René Guénon (1886-1951), auteur français, qui avec son étude sur les 9 Supérieurs inconnus, interpelle encore dans le contexte de la mondialisation.

Dans ce gigantesque jeu de stratégie mondiale, chacune des nations (ou des blocs) essaie de tirer parti de ce jeu d’échec. Il y a d’un côté le gagnant et de l’autre le perdant. Pourquoi ne pas instaurer un jeu gagnant-gagnant ? Parce que ces « Supérieurs inconnus » ne veulent qu’hégémonie et richesse.

Qui sont ces « Supérieurs inconnus » ?

Karl Popper

Nous pourrions citer par exemple les GAFA, plus puissants que les gouvernements et qui censurent ce qui les dérange. Et puis il y a les usuriers, les voyous en tous genres, ceux qui ont comme dit l’expression « de belles casseroles au c…. » ! Il y aussi ceux qui œuvrent pour enrichir les « Supérieurs inconnus » et qui sont à l’origine de ce racket mondialisé qu’est le Covid (de création humaine, il ne faut pas l’oublier) et son cortège de vaccins mis en test d’abord sur les personnes âgées (ben voyons !) et pas sur eux-mêmes ! Il y a aussi tous les gâteux comme George Soros, prêts à faire la guerre à la terre entière à coups de dons et de subventions aux associations complices de son idéologie, la société ouverte (open society) et des théories de son maître à penser Karl Popper .

Les Français sont enjôlés, muselés, insultés par leur Président et sa clique gouvernementale qui n’osent, même s’ils subissent les insultes de ce dernier, donner leur démission. Non, ils restent. Y croient-ils vraiment à la France ? Non, ils croient en leur salaire et la possibilité de se faire une carrière pour servir les « Supérieurs inconnus ». Emmanuel Macron vient ouvertement d’insulter les Français (y compris ceux qui ont voté pour lui !) de procureurs, dixit « il y a en France, 66 millions de procureurs ». Les citoyens doivent-ils laisser faire cela ? La démocratie n’existe que sur le papier. La constitution ne permet pas (encore) d’instituer une dictature.

La France se réveillera-t-elle ?

La France ne se réveille pas encore et pourtant….

Certains s’opposent pour récupérer les libertés fondamentales. Ce ne sont pas des opposants au régime mais des protecteurs du pays ! A ne pas confondre puisque aujourd’hui la donne est inversée par ceux qui gouvernent.

Emmanuel Macron subit actuellement l’assaut verbal des artistes comme CharElie Couture avec la publication de sa lettre à Macron « NOUS sommes en guerre, Oui ! » ou encore celle de Francis Lalanne dans sa publication du 22 janvier dernier sur FranceSoir « J’appelle » . L’idée à retenir de ces tribunes est la désobéissance civile. En effet, Emmanuel Macron montrerait une extrême déloyauté envers son pays. L’insulte au peuple ne passe pas aussi facilement. Macron participe à une guerre contre son pays, notre pays. Francis Lalanne appelle donc à la mobilisation générale des Français contre la tyrannie. You tube a déjà bloqué son interview dans l’émission du « Défi de la vérité ».

Mais il n’y a pas que les artistes, il y aussi, puisque nous parlons de René Guénon franc-maçon bien connu dans les milieux d’initiés, des francs-maçons libres. Ceux qui ne prêtent pas allégeance au Président et qui ne financent aucune campagne politique. Ceux qui s’efforcent de garder leur liberté de penser et d’agir, ceux qui sont déçus par les règles édictées par les obédiences, ceux qui ne veulent plus tremper dans les scandales et servir des « Supérieurs inconnus » politisés. Ce qui ne signifie pas que tous les maçons libres soient de cet avis.

Cet excellent film, sur fond de comédie soixante-huitarde, sorti en janvier 2020 « La bonne épouse » avec Juliette Binoche, Edouard Baer, Yolande Moreau et Noémie Lvovsky est, semble-t-il, à lire entre les lignes et à transposer dans le contexte actuel français. Là où le conservatisme était arrivé à son apogée en 1968 faisant des femmes les esclaves des hommes, la révolution est arrivée. Aujourd’hui si l’on transpose à notre contexte politique la dictature qui nous est imposée, celle-ci est également arrivée à son summum. Il n’est plus possible de continuer. Le film se termine dans une marche sur Paris. Nombreux sont les symboles dans ce film. Le symbole de la résistance est présent. Le réveil des populations est symbolisé par une jeune fille ôtant ses lunettes et regardant le monde avec ses propres yeux. D’ailleurs il s’agit de la jeune fille la plus obéissante et ce n’est pas un hasard. Des femmes célèbres qui ont lutté pour la liberté (ou leur liberté) sont citées comme Olympe de Gouge, Louise Michel, George Sand…La phrase finale de la comédie est « marchons sur Paris, faisons la révolution ». Le film a été produit par l’un des célèbres noms du cinéma français Denis Pineau Valencienne.

Par le passé, des Résistants ont participé à la libération de la France. Le tombeau mondialiste n’emportera pas dans le gouffre les citoyens miséreux qui résisteront. L’histoire a démontré que la vengeance ne sert à rien…Le nazisme n’a pas triomphé !

La liberté gagnera si les corporations se réveillent et s’organisent. Les « Supérieurs inconnus » du mal absolu nous mettent, nous et nos enfants, en esclavage. Malheureusement, des Français apeurés, aveuglés, manipulés s’accommodent déjà pour beaucoup des ténèbres et de l’absence de foi.

Les technologies de plus en plus sophistiquées sont les traceurs de nos actions. Ce nouvel âge n’est pas un progrès mais un progressisme sans humanité parfaitement robotisé ! L’humain contrôlé par des puces et pourquoi pas, plus d’humains du tout…Ne resteront que les « Supérieurs inconnus » à la suprématie totale qui auront la terre entière pour eux-mêmes.

Les plans de globalisation mondiaux donnent raison aux plus froussards qui eux n’ont pas besoin, semblerait-il, de la liberté. Soit ! De plus, en période de guerre (dixit le Président), tout est permis, y compris le report des élections présidentielles jusqu’à une date inconnue, peut-être. Mais voilà, il va falloir modifier l’article 6 de la constitution…

Les « protecteurs » du bien peuvent aussi émerger de toute part. Ils ne laisseront pas la France se détruire et se ruiner. Ils ne sont pas contre le progrès mais pour un progrès intelligent au service de l’humanité et de la nature. Certains artistes, intellectuels, francs-maçons libres, jeunes, portent en eux les germes d’une société renouvelée.

Nous sommes économiquement morts, nous sommes culturellement morts, nous sommes identitairement morts ! La peur de mourir a été répandue…la liberté d’expression est morte car les You tube, banques, facebook et autres ferment les comptes de ceux qui ne sont pas dans la mouvance de la pensée des « Supérieurs inconnus ». Emmanuel Macron a dit que nous étions en guerre. Alors que ceux qui ont été abattus par le système commencent à prendre la parole, il est à craindre qu’ils soient censurés, boycottés, détruits. Parmi eux des personnalités de grande envergure sont aussi visées.

Qui sont ces lâches qui tirent les ficelles à distance bien cachés dans les couloirs du temps ?

On retrouve ici, comme prétendent nombre de religions, le combat du bien contre le mal. Les « Supérieurs inconnus » du mal absolu aurait découvert le « satanisme » ; appelons-le ici « gros défaut » ou « mauvaise manière » ou encore « souhait de prendre sa revanche » qui les aurait conduits à identifier le « Roi du monde » comme le leader mondial (ceci ne ressemblerait-il pas à la volonté d’une nation de gouverner le monde ?). Qui sont les bons, qui sont les mauvais dans cet échiquier mondial ? je vous laisse le soin de répondre à la question. La confusion règne parmi l’opinion publique française à l’apogée des grands bouleversements.

Ce que veulent les « Supérieurs inconnus » n’aurait-il pas trait uniquement à votre épargne pour mieux s’en emparer ? Ou aurait-il trait à votre territoire pour mieux y faire prospérer les leurs ? ou aurait-il à voir avec l’illusion donnée de la liberté pour mieux asservir à un pouvoir despotique au verbe acerbe ?

Propagande et bourrage de crânes (via la télévision, les médias de masse, les réseaux sociaux) et toutes les manipulations, s’étendent maintenant aux institutions, aux nations et aux continents.

Certains fous qui nous gouvernent dans le monde seront-ils à la hauteur des ambitions des « Supérieurs inconnus » ? Ils ne s’opposent pas à l’effondrement des civilisations, ni à la cruauté imposée mondialement aux animaux dans les laboratoires pour lancer une vaccination de masse sur tous les continents.

L’ère messianique attendue par les « Supérieurs inconnus » ne serait-il pas le Grand Jeu de la domination qui aurait pour finalité de servir les intérêts d’un seul peuple ?

source:http://www.revuemethode.org/

 



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *