Aller à…
RSS Feed

25 janvier 2021

Belgique, une incroyable censure de l’Etat filmée en direct. Voici la question interdite. Vidéo – Les moutons enragés



Amis belges, il est des questions qu’il est interdit de poser. Ça devient récurrent et ça n’est pas une bonne nouvelle. Il reste de vrais journalistes libres; qui posent les vraies questions, à ceux-la, c’est une fin de non recevoir, pour que les citoyens ne sachent pas que les vrais problèmes de société engendrés par cette « crise sanitaire », ne sont pas les priorités de votre gouvernement. Partagez ! Volti

******

Par KAIROS – journal antiproductiviste pour une société décente via LHK

Le Nouveau Monde exige le « consensus ». Toute dissonance est soumise à censure. D’une manière ou d’une autre. Et celle-ci prend différentes formes en 2020. On a largement assisté à la décrédibilisation de personnes de premier plan, étiquetées complotistes. Une stratégie redoutable, bien rodée, qui fait mouche encore (de moins en moins) auprès des personnes qui ne s’informent qu’auprès des médias sous contrôle de la haute finance. Nous vivons au quotidien les suppressions brutales de vidéos de la plateforme youtube. Facebook est pas mal dans son genre aussi. Toutefois, dans cette vidéo, nous découvrons une forme surprenante de censure. Cette fois-ci, elle est directe, et empêche un représentant de la presse de formuler sa question normalement lors d’une conférence de… presse de son gouvernement. Assez troublant. En cas de censure de cette vidéo, vous pouvez allez directement sur la page de KAIROS – journal antiproductiviste pour une société décente

La question interdite

« Des dizaines de milliers de chômeurs, une augmentation massive de suicides, des violences familiales exacerbées, des personnes mises à la rue, un décrochage scolaire massif ; divorces, alcoolisme, violences sociales, croissance des cas psychiatriques, perte de repère, chez les jeunes notamment, totalement incapables de se projeter dans l’avenir, étudiants du supérieur rivés devant des écrans toute la journée, en dépression, paupérisés par l’absence de jobs, des sans domiciles qui meurent encore plus nombreux… Afin d’évaluer le rapport coût/bénéfice des mesures politiques prises contre le Covid, quand comptabiliserez-vous les conséquences sociales, économiques, sanitaires de ces mesures ? Ne pensez-vous pas que les supposés effets bénéfiques de ces mesures sont contrebalancés par leurs conséquences dramatiques? « 

Soutenez la presse libre, on a plus que jamais besoin de vous! https://wwww.kairospresse.be/abonnement

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut