Officiellement le Pentagone combat les Talibans en Afghanistan, mais selon le Washington Post [1], il les arme secrètement.

Il s’agirait de les aider à combattre un autre ennemi officiel des États-Unis, Daesh.

Cependant de nombreux témoignages dans plusieurs pays du « Moyen-Orient élargi » attestent que le même Pentagone combat officiellement Daesh, mais l’arme secrètement.

Ces faits attestent que le Pentagone poursuit toujours la stratégie Rumsfeld/Cebrowski : provoquer des « guerres sans fin » qui privent tous les États du « Moyen-Orient élargi » de la capacité de résister à l’impérialisme financier.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *