Aller à…
RSS Feed

19 janvier 2021

Archives pour24 novembre 2020

Résumé SOTT des changements terrestres – Octobre 2020 – Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu — Changements Terrestres –

Des records de chutes de neige précoces, un froid exceptionnel, des grêlons d’une taille énorme, des incendies de forêt dévastateurs, des inondations mortelles, des sécheresses, de puissantes éruptions volcaniques, des tremblements de terre, des boules de feu météoriques incroyables… et sans citer tous les événements, ce mois d’octobre les a tous réunis. © Sott.net Dire

« Bientôt la vente de CBD autorisée en France ? » L’édito de Charles SANNAT – Les moutons enragés

Partagez ! Volti ****** Charles Sannat pour Insolentiae Mes chères impertinentes, chers impertinents, Le CBD, c’est le cannabidiol pour ceux qui ne connaitraient pas et ne seraient pas familiers avec les principes actifs des « drogues » ! En fait, justement le CBD n’est pas considéré comme une drogue par la Cour de justice de l’Union européenne,

Check-news versus opinion publique | 24heuresactu.com

Les « fake news » ont donné aux gouvernements et aux médias mainstream l’occasion de prendre le contrôle de l’information à un niveau jamais atteint dans les démocraties occidentales. Et pour ne pas changer, la France est en pointe sur le sujet. Une tradition de censure  L’Eglise catholique avait au moins le mérite de la clarté en

ce commerce lucratif aux mains de la mafia

Les activités de nombreuses industries européennes sont à l’origine d’importantes quantités de déchets toxiques. Face à une législation de plus en plus contraignante et une augmentation du coût du traitement des déchets, certains industriels préfèrent se tourner vers des filières criminelles pour se débarrasser de ces rejets gênants à moindre frais. Depuis les années 1980,

« il n’y a rien à cacher », rassure le gouvernement

Ce mardi 24 novembre, la députée France Insoumise Sabine Rubin a demandé au gouvernement, lors de la séance des questions orales sans débat, que le secret des affaires soit levé sur la question des masques distribués aux fonctionnaires. Reporterre avait révélé les questionnements sanitaires autour des masques de la marque DIM distribués largement aux professeurs et

« L’Avenir prisonnier »

Naccache, fils turbulent mais brillant de la bourgeoisie libanaise, avait toutefois compris que l’Etat libanais n’était pas seulement deux négations, mais qu’il était aussi une association de féodaux et de grands bourgeois, comme le montre ce texte, extrait d’un article de la même série que le (…) / Liban, Société – 1982/09 Source link

Articles plus anciens››
Défiler vers le haut