Aller à…
RSS Feed

5 décembre 2020

La Bolivie comme nouvelle aube — Jean-Luc MELENCHON



Bonjour.

Enfin une bonne nouvelle pour le Peuple Bolivien.

« « Evo Morales rentrera au pays

Pour la première fois en 20 ans, Evo Morales, un emblématique dirigeant de la gauche sud-américaine, n’était pas candidat à la présidentielle.

L’ancien chef de l’État (2006-2019), le premier président indigène de son pays, avait démissionné en novembre 2019, accusé de fraude électorale par l’opposition, avant de s’enfuir au Mexique, puis en Argentine.

Au précédent scrutin d’octobre 2019, au cours duquel il briguait un quatrième mandat, le dépouillement avait été suspendu pendant plus de 20 heures. À sa reprise, Evo Morales avait été déclaré vainqueur dès le premier tour. » »

« « « le dépouillement avait été suspendu pendant plus de 20 heures » » »

Question, qu’est-ce qui a provoqué ce délais qui a favorisé justement les accusations de fraude. C’est une question importante, j’espère que le nouveau président ne manquera pas d’en faire une question à soumettre à une commission d’enquête publique, dans le cadre du coup d’état contre Moralès. La Vérité doit sortir, et que la justice se mette en branle contre ceux qui l’ont fomenté. Pas d’impunité, mais la vérité et la justice pour le Peuple Bolivien. Que cette commission dévoile tous les acteurs intérieurs et extérieurs.

La Constituante des Peuples, c’est le début le l’Ère des Peuples. Que la gauche se réveilles, que les citoyens de gauches se prennent en main, par les citoyens (comités souverains).





Source link

Mots clés: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut