Le corps diplomatique accrédité au Vatican a été invité, le 15 octobre 2020, à une audience du cardinal Mario Zenari, nonce apostolique en Syrie.

Le prélat a décrit un pays ravagé par la guerre, dont la population est en train de mourir de faim du fait des sanctions économiques.

Il a souligné que celles-ci n’atteignaient aucunement le « régime » qu’elles sont sensées abattre, mais la population civile.

Le Saint-Siège condamne, depuis le XIIIème siècle, toute forme de siège et plus tard de « sanction économique » comme des attaques de masse contre les civils, au même rang que l’usage d’armes de destruction massive.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *