Aller à…
RSS Feed

31 octobre 2020

Le bombardement de la deuxième plus grande ville d’Azerbaïdjan met fin au cessez-le-feu et annonce une escalade illimitée



  1. Campagne de dons – Septembre-Octobre 2020

    Chers amis lecteurs, comme vous avez dû le constater, le site RI enregistre depuis un certain temps une nette augmentation de son audience, ce qui prouve que les propagandistes de la pensée unique formatée ont échoué à atteindre leurs buts d’étouffer les voix discordantes comme la nôtre. Pour tenir compte de l’augmentation du nombre de nos lecteurs, nous envisageons de procéder à une migration du site vers un serveur plus conséquent, ce qui nous permettra de résoudre beaucoup des problèmes de connexions que certains d’entre vous nous signalent régulièrement. Chers amis lecteurs, grâce à vos dons, nous avons prévu de procéder à la migration du site dès la deuxième moitié d’Octobre et, également, apporter quelques améliorations importantes sur le site. Nous comptons sur vous.

    3 181,00 € donated

par Strategika 51.

Le bombardement de la ville de Ganja par un ou plusieurs missiles arméniens dont les débris ont été retrouvés, met définitivement fin à une très précaire trêve sous égide russe que les deux ex-Républiques Soviétiques n’ont cessé de violer ces derniers jours.

Il semble que l’attaque que Bakou impute à l’Arménie et non pas aux autorités du Haut Kara Bagh, ait ciblé l’aéroport où sont stationnés des avions de combat F-16 turcs mais que des projectiles soient tombés en plein centre de cette ville de plus de 350 000 habitants.

Débris de ce qui reste des missiles arméniens utilisés pour cibler la ville de Ganja.

Indubitablement, l’Azerbaïdjan et son soutien turc ne vont pas rater cette occasion en l’exploitant médiatiquement afin de justifier une escalade dans la nature du conflit, lequel était restreint jusqu’ici au territoire disputé. Une riposte est non seulement inévitable mais risque de transformer la taxinomie de ce conflit longtemps demeuré à sommes nulles. Un échange de missiles balistiques Sol-Sol de courte portée ou une campagne de raids aériens ciblant des objectifs en dehors du Haut Kara Bagh est une dérive très dangereuse et un scénario à risque élevé, à moins d’une médiation agressive de tierces parties.

source : https://strategika51.org



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut