Aller à…
RSS Feed

26 janvier 2021

Le Premier ministre kirghiz démissionne, un opposant anciennement détenu prend sa place



  1. Campagne de dons – Septembre-Octobre 2020

    Chers amis lecteurs, comme vous avez dû le constater, le site RI enregistre depuis un certain temps une nette augmentation de son audience, ce qui prouve que les propagandistes de la pensée unique formatée ont échoué à atteindre leurs buts d’étouffer les voix discordantes comme la nôtre. Pour tenir compte de l’augmentation du nombre de nos lecteurs, nous envisageons de procéder à une migration du site vers un serveur plus conséquent, ce qui nous permettra de résoudre beaucoup des problèmes de connexions que certains d’entre vous nous signalent régulièrement. Chers amis lecteurs, grâce à vos dons, nous avons prévu de procéder à la migration du site dès la deuxième moitié d’Octobre et, également, apporter quelques améliorations importantes sur le site. Nous comptons sur vous.

    2 936,00 € donated

par Elena Semionova.

Alors que des tensions ont suivi les élections législatives au Kirghizstan, le Premier ministre de ce pays a présenté sa démission. C’est l’opposant fraîchement libéré Sadyr Jarapov qui occupe désormais ce poste, a appris Sputnik du service de presse du parlement du pays.

Koubatbek Boronov, le Premier ministre kirghiz, a démissionné sur fond de manifestations qui ont eu lieu après la publication des résultats des législatives. Lui succède Sadyr Japarov, l’opposant libéré, a annoncé à Sputnik le service de presse du parlement.

« Lors d’une réunion urgente du parlement, il a été décidé de désigner Sadyr Japarov au poste de chef du gouvernement ».

Tensions postélectorales

Lundi, la place centrale de la capitale kirghize Bichkek a été le théâtre d’une manifestation qui a rassemblé près de 2.000 personnes, des partisans de partis qui ne sont pas entrés au parlement à l’issue des législatives du 4 octobre. Ils exigeaient d’annuler les résultats du vote et d’organiser de nouvelles élections.

Dans la nuit de lundi à mardi, les manifestants ont fait irruption dans la Maison Blanche de Bichkek qui abrite le parlement et l’administration du Président. Le lendemain, les résultats des législatives ont été officiellement annulés.

Selon les données du ministère de la Santé, les affrontements ont fait près de 700 blessés, dont 200 membres des forces de l’ordre, un mort est à déplorer.

Sadyr Japarov

Né en 1968, Japarov a été deux fois élu au parlement du pays et a fondé le parti Mekenchil. En 2017, il a été condamné à 11,5 ans de réclusion pour prise d’otage. En effet, lors d’un meeting tenu en 2013 et lors duquel la nationalisation d’un gisement kirghiz a été revendiquée, le chef de la région a été pris en otage et c’est Japarov qui a été accusé d’avoir organisé le rassemblent.

Dans la nuit du 5 au 6 octobre, il a été libéré.

source : https://fr.sputniknews.com



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut