Aller à…
RSS Feed

26 janvier 2021

peine avec sursis pour l’oncle qui viole sa nièce pendant 10 ans




Ce verdict n’est malheureusement pas un cas unique. Les peines clémentes dans le cercle familial sont monnaie courante. En 2016, un oncle est condamné à 4 ans de prison dont 30 mois de sursis pour 10 ans de viol sur sa nièce. Il ne passera donc d’un an et demi en prison.

En  2017, un père de famille de 54 ans a été condamné  par le tribunal correctionnel d’Arras à dix-huit mois de prison avec sursis pour avoir violé sa fille mineure à plusieurs reprises, alors qu’elle était adolescente, de 2002 à 2008. Fawkes

——-

 L’audience de mardi dernier au tribunal correctionnel de Briey a été marquée par plusieurs affaires d’agressions sexuelles. Parmi les prévenus, une femme et son frère. La prévenue était poursuivie pour non-dénonciation d’agressions ou atteintes sexuelles infligées à un mineur de moins de 15 ans.

La victime n’est autre que sa fille, qui a donc subi les agissements de son oncle de… 2010 à 2020. Elle n’était encore qu’une fillette quand les attouchements et agressions ont commencé. Les faits ont duré jusqu’à son adolescence et leur dénonciation, tardive. Les infractions à caractère sexuel se sont produites dans une commune meusienne, aux frontières de la Meurthe-et-Moselle. D’où le jugement de l’affaire à Briey.

« Des peines d’avertissement »

 Les débats se sont tenus dans le secret du huis clos. La mère a été condamnée à quatre mois de prison avec sursis simple ; l’oncle incestueux à un an de prison avec sursis simple. Son nom sera inscrit au Fijais, le Fichier automatisé des délinquants sexuels.

« Ce sont des peines d’avertissement », a commenté la présidente du tribunal, Ombline Parry, au moment du délibéré, rendu public.

La victime, qui était accompagnée de sa référente et d’une autre femme faisant office de famille d’accueil, touchera des dommages et intérêts. Leur montant sera fixé lors d’une audience civile, l’été prochain.

Source: Républicain Lorrain

——-

Dans le même temps à Pedoland…




Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut