Aller à…
RSS Feed

21 janvier 2021

Une chaîne humaine à la frontière germano-suisse contre le régime des masques



  1. Campagne de dons – Septembre-Octobre 2020

    Chers amis lecteurs, comme vous avez dû le constater, le site RI enregistre depuis un certain temps une nette augmentation de son audience, ce qui prouve que les propagandistes de la pensée unique formatée ont échoué à atteindre leurs buts d’étouffer les voix discordantes comme la nôtre. Pour tenir compte de l’augmentation du nombre de nos lecteurs, nous envisageons de procéder à une migration du site vers un serveur plus conséquent, ce qui nous permettra de résoudre beaucoup des problèmes de connexions que certains d’entre vous nous signalent régulièrement. Chers amis lecteurs, grâce à vos dons, nous avons prévu de procéder à la migration du site dès la deuxième moitié d’Octobre et, également, apporter quelques améliorations importantes sur le site. Nous comptons sur vous.

    2 546,00 € donated

Des milliers d’opposants aux mesures de restrictions contre la « pandémie » ont formé une chaîne humaine samedi sur les rives du lac de Constance, à la frontière germano-suisse.

Des milliers de personnes ont formé une chaîne humaine, samedi 3 octobre, à la frontière germano-suisse, en signe de protestation contre les mesures de restrictions liées à la « pandémie ». Pendant trente minutes environ, les manifestants se sont rassemblés au bord du lac de Constance, à cheval sur l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche, sous un large soleil et dans le calme.

Face au lac, ils étaient reliés les uns aux autres à l’aide d’écharpes, de bouts de tissus ou de cordes et la chaîne humaine s’étendait des deux côtés de la frontière entre l’Allemagne et la Suisse qui passe dans un parc de Constance.

Mais la participation semblait être largement en deçà des attentes des participants qui, avec 15 000 personnes prévues du côté allemand, ambitionnaient initialement de faire le tour du lac jusqu’à l’Autriche. Un objectif qui pour la chaîne de télévision allemande N-tv semblait « très, très difficile » à atteindre.

source : https://fr.news-front.info



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut