Aller à…
RSS Feed

25 janvier 2021

Découverte de l’ampleur du réseau d’espionnage turc en Europe



Un officier turc de Renseignement, Feyyaz Ö., qui était chargé de la liaison avec une agence US, s’est spontanément présenté à la police autrichienne, le 15 septembre 2020. Il a révélé avoir reçu instruction d’éliminer trois personnalités politiques du pays.

L’Autriche ayant informé l’Allemagne de l’enquête en cours, il s’avère que les services secrets turcs (Millî İstihbarat Teşkilatı – MIT) disposent d’un réseau gigantesque en Europe, plus nombreux que celui des services russes ou même des services états-uniens.

On dénombre au moins 350 agents turcs en Autriche et 8 000 en Allemagne.

Une enquête aurait été ouverte en France où, contrairement à une idée répandue, les mosquées turques sont majoritaires par rapport à l’ensemble de celles d’Afrique du Nord. Elles sont contrôlées par le Diyanet İşleri Başkanlığı (administration gouvernementales des Affaires religieuses) via une organisation d’extrême-droite, la Millî Görüş (dont le président Erdoğan fut un des chefs).

Ces informations surgissent alors que la Turquie supervise l’attaque de l’Artsakh.

Thierry Meyssan avait affirmé que le MIT turc soutenu par le MI6 britannique avait organisé les attentats de Paris et Saint-Denis, le 13 novembre 2015 , et ceux de Bruxelles, le 22 mars 2016.



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut