Aller à…
RSS Feed

20 janvier 2021

Vous reprendrez bien un peu de Ouïghour ?



Le Monde, éditorial du 17 septembre 2020 : « De récentes images satellites identifient 260 structures dotées des caractéristiques de centres de détention construites depuis 2017 au Xinjiang, dont certaines ont la capacité d’accueillir plus de 30 000 détenus ». Le premier attentat meurtrier des islamistes Ouïghours en Chine ayant eu lieu en 2008, il a leur a fallu 9 ans pour commencer à bâtir les « centres de détention ».

La Banque mondiale a été alertée (par Libération ?) en août 2019 sur le mauvais usage possible d’un prêt consenti au Xinjiang pour la construction de cinq collèges professionnels. Fissa, elle envoie des enquêteurs pour voir si elle n’allait pas être impliquée, à l’insu de son plein gré, dans la construction des centres dont parle Le Monde. Le 11 novembre 2019, « Déclaration de la Banque mondiale sur l’examen du projet au Xinjiang, Chine : [L’équipe] a procédé à un examen approfondi [..] qui « n’a pas étayé les allégations. ».

Les Chinois, c’est les plus forts : ils te vous construisent un hôpital en 10 jours et, en 9 ans, des camps de concentration déguisés en collèges, ni vus, ni connus, sauf par les journalistes de Paris Intra-muros (1).

Théophraste R. Inventeur de ce proverbe chinois piqué à Victor Hugo : « Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons ».

Note. (1) Et par Christine Autain.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut