Aller à…
RSS Feed

27 septembre 2020

Neuf satellites placés en orbite par le deuxième lancement spatial en mer de la Chine



La Chine a lancé le 15 septembre matin une fusée porteuse à propergol solide Longue Marche 11 depuis un navire en mer Jaune, envoyant neuf satellites en orbite dans le cadre de la deuxième mission de lancement en mer du pays.

La Longue Marche 11-HY2 – le 10e membre de la famille Longue Marche 11 – a décollé à 9h22 du Debo 3, une barge-pont automotrice qui a été modifiée pour la mission.

Environ 13 minutes plus tard, après avoir parcouru 535 kilomètres, elle a déployé neuf satellites d’observation de la Terre à haute résolution Jilin 1 -trois destinés à la prise de vidéos et six à la prise de photos- sur des orbites synchrones avec le soleil.

Chacun des satellites, développé par la société Changguang Satellite Technology à Changchun, capitale de la province du Jilin (nord-est de la Chine), pèse environ 42 kilogrammes. Ils fourniront des services de télédétection aux utilisateurs dans des domaines tels que l’agriculture, la foresterie, les ressources foncières et la protection de l’environnement.

La barge Debo 3 appartient au bureau de sauvetage de Yantai, dans la province du Shandong (est de la Chine. Elle mesure 159,6 mètres de long et 38,8 mètres de large et a une capacité de charge de 20 500 tonnes. Le navire est propulsé électriquement, avec une vitesse maximale de 22,2 km/h.

L’ensemble du vol a été contrôlé et surveillé par des ingénieurs à bord d’un navire de soutien ancré à plusieurs kilomètres du Debo 3. Dans le même temps, des spectateurs, notamment des journalistes et des invités, se trouvaient à bord d’un grand paquebot à proximité.

Selon Jin Xin, chef de projet adjoint de la fusée, la mission a contribué à optimiser les procédures de lancement en mer et à améliorer la sécurité et la fiabilité de ces opérations, jetant les bases de lancements fréquents en mer à l’avenir.

Peng Kunya, le concepteur en chef de la fusée, a de son côté déclaré que la zone maritime utilisée lors du lancement de mardi pourra être utilisée dans de futures missions pour soulever des satellites sur des orbites synchrones avec le soleil, ajoutant que les avantages des lancements en mer -efficacité, flexibilité et sécurité accrues- attireront plus de clients.

Conçue et construite par l’Académie des technologies de véhicules de lancement de Chine, la Longue Marche 11 est la seule fusée à combustible solide de la famille Longue Marche, pilier des programmes spatiaux chinois. Elle mesure 20,8 mètres de long, avec un diamètre de 2 mètres et un poids au décollage de 58 tonnes. Selon l’Académie, elle peut placer des satellites sur des orbites terrestres basses ou des orbites synchrones avec le soleil. Elle a effectué son premier vol en septembre 2015 depuis le centre de lancement de satellites de Jiuquan dans le désert de Gobi, dans le nord-ouest de la Chine.

Les lancements de 10 fusées Longue Marche 11 faits à ce jour -huit au sol et deux en mer- ont placé 51 satellites en orbite. Le premier lancement par navire de la fusée a eu lieu en mer Jaune en juin de l’année dernière et a envoyé sept satellites en orbite.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut