Les informations au compte-goutte relatives au dernier incident sino-indien au Ladakh sont fort intéressantes si elles sont confirmées.

Contrairement au dernier incident de haute montagne, ayant pris la forme d’une mêlée généralisée à mains nues et à coups de bâton ayant opposé des conscrits et des gardes-frontière, le dernier incident a opposé des unités d’élite de l’élite des deux pays.

En dépit du blackout informationnel établi à ce sujet, l’Agence France Presse (AFP) rapporte déjà la mort d’un élément des forces spéciales indiennes (Special Frontier Force out SFF) dans cet incident.

Des sources occidentales affirment qu’il s’agit d’un élément tibétain d’une force créée en 1962 pour contrer les troupes chinoises de montagne.

D’autres informations affirment que ce bilan temporaire pourrait s’alourdir vu qu’une unité des forces spéciales indiennes aurait été durement accrochée par des forces spéciales chinoises à l’est du Ladakh.

Signe qui ne trompe pas, l’armée de l’air chinoise a déployé des chasseurs furtifs J-20 de cinquième génération non loin des Himalayas et des forces spéciales de montagne ont été déployées sur site pour contrecarrer le déploiement massif de troupes indiennes dans la région.

source:https://strategika51.org/2020/09/02/le-dernier-incident-sino-indien-a-implique-les-forces-speciales-des-deux-parties/



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *