Aller à…
RSS Feed

22 octobre 2020

Réponse à M. Michel Lastschenko



Réponse à M. Michel Lastschenko

Monsieur l’ambassadeur (Honoraire) de S.M. le roi des Belges,

Dans votre article publié le 24/7/2020, dans le site : « La Libre.be », sous un titre tragi-comique, proposant : « Et si chrétiens et musulmans priaient ensemble à Ste-Sophie ? », je commence par préciser : quiconque a non seulement étudié mais a passé toute sa vie avec et dans les textes de la Civilisation française, ne peut que terminer la lecture de votre article avec une déception et une amertume indescriptibles, surtout si on le place dans cet inimaginable tollé raciste qui retenti cette semaine en Europe. Tollé suscité parce qu’un pays Souverain, la Turquie, a osé rectifier une imposture qui lui a été imposée il y a 86 ans, par un fantoche mis en place pour mettre fin à la présence de l’Islam en Europe !

Vous n’êtes point sans ignorer que le sobriquet dit : « la Question d’Orient » est le terme utilisé vers 1774, en politique ou entre politiciens, pour qualifier l’implication des diverses puissances européennes, à ne citer que : la France, le Royaume-Uni, la Russie, l’Allemagne, qui durent se joindre pour fomenter un complot intitulé : Éradiquer la présence de l’Islam en Europe ! Complot qui s’arrêta en 1918, avec la défaite de la « Porte Sublime » qui disparut du paysage géopolitique en 1923, avec la signature du traité de Lausanne et le remplacement de l’Empire Ottomane par la République Turque, présidé par Mostafa Kemal Atatürk. Pris d’amour et de devoir envers ses seigneurs et maîtres, il transforma la Mosquée Aya Sofia en musée, bien que le prix du monument ait été versé au patriarche responsable ! Ce qui veux dire qu’il n’avait pas le droit de faire ce changement. Et pour éviter tout commentaire mal placé, en 1935, il dédia le Musée « à l’Humanité ». L’Unesco, qui n’était pas encore créé, puisqu’il l’a été créé le 16 novembre 1945, s’empressa de l’enregistrer comme patrimoine de l’Humanité, ce qui veut dire : intouchable !! Triste situation, ou plutôt sarcastique, lorsque l’on voit à quel point cette même Organisation laisse arracher la Palestine, ses Habitants et son Patrimoine y compris !

Dans les tristes moments que traverse le monde, il est vraiment inhumain de jeter de l’huile sur le feu tout en jouant la sainte nitouche ! En fait, La guerre contre l’Islam commença au VIIIe siècle, lorsque l’Eglise se rendit compte que l’Islam n’est point la cent-et-unième hérésie qui affronta la formation sanguinaire du christianisme, et cela vous le connaissez surement mieux que moi, mais une Révélation Divine, qui vint rectifier les fausses routes prises par les deux monothéismes précédents. Ces fausses routes vous les connaissez aussi à la perfection.

Donc, remplir tant d’espace dans un article qui sort des caves vaticanes, afin de mettre à pieds d’égalité les guerres menées au nom de Dieu et ses Croisés, pour éradiquer l’Islam, et les minces répliques des musulmans, ne porte atteinte qu’à vos connaissances historiques. Car, tel que vous l’avez vu plus haut, un pays seul ne pouvait cerner la progression logique de l’Islam, et les pays chrétiens devaient se grouper pour le faire. Permettez-moi d’ajouter quelques faits pour vous rendre la situation un peu plus claire :

– Le Concile Œcuménique Vatican II (1963-1965) décréta et créa lors de sa réunion deux Congrégations sous la présidence du pape : l’une, pour l’évangélisation des peuples afin que le troisième millénaire commence avec un monde tout christianisé ; l’autre, pour le dialogue interreligieux, pour gagner du temps et arracher un pas en avant dans cette marche macabre de l’évangélisation. Chaque pape postconciliaire est obligé, par sa fonction, de faire fonctionner ce programme d’évangélisation coute que coute.

– Le fait d’avoir réhabilité les juifs du meurtre déicide, lors de ce même Concile, après l’avoir imposé pendant deux milles ans, et vous n’ignorez point à quel prix, il est normal que les adeptes de nos jours, qui ne sont plus dans la même ignorance des tous premiers siècles, fuirent leur Eglise, prêtres y compris…

– Les églises en Europe, vidées de leurs communautés et de leurs prêtres, étaient vendues, transformées en magasins, en discothèques, en restaurants, ou autres depuis des années. Pourquoi donc ce tollé orchestré pour Aya Sofia, qui n’a qu’un sens précis :

– Le pape actuel, jésuite jusqu’à la moelle, tient les rênes d’un nouveau complot, copié ou presque sur le même modèle de la « Question d’Orient », mais intitulé : « L’œuvre d’Orient » qui se trame en France sous l’égide du Vatican, pour extirper l’Islam, sous l’exécrable prétexte de sauver les chrétiens du Moyen Orient des misères et supplices qu’ils endurent à cause des musulmans. Veuillez vérifier la liste du Forbes magazine pour voir qui sont les milliardaires d’un peuple comme l’Egypte, les musulmans ou la minorité chrétienne ?

– Faire miroiter les sommes que rapporte le tourisme de l’Aya Sofia comme Musée, dans plusieurs journaux, est un piètre appât qui ne fera point changer l’avis d’un vrai musulman qui tient à sa religion, qui tient à son peuple et à son pays.

– Le clou de votre article : une proposition foncièrement jésuitique : « Je veux croire que le Dinayet (sic) invitera les Eglises chrétiennes à se retrouver chaque dimanche dans une chapelle de l’ancienne Basilique Sainte-Sophie pour y célébrer la divine liturgie » !! Ce n’est même pas diabolique, c’est pire, comme dirait Victor Hugo.

– Une autre expression qui n’est point à l’avantage de votre article : « Instrumentaliser Dieu pour semer mort et désolation » : si vous ignorez qui ont formé les troupes qui mirent en pratique cette phrase, veuillez regarder la vidéo dans laquelle Mme. Clinton expliquait à ses marines comment ils ont mis une vingtaine d’années pour former les membres dits Daech, Isis, et autres…

– Quelques notions à ajouter à vos connaissances : chrétiens et musulmans n’adorent point le même Dieu, appellations et sens diffèrent foncièrement : Les chrétiens adorent un être humain déifié au premier Concile de Nicée, en 235, et la formation du Christianisme s’étendit le long des siècles à travers schismes et boucheries que vous n’ignorez guère. Le mot Dieu, dans toutes les langues européennes, désigne « une divinité », une fonction que détient Jésus. Les musulmans adorent Allah, qui veut dire La DIVINITÉ, qui n’a point engendrée, qui ne naquit point, qui n’a point d’émule et que rien ne lui ressemble. C’est le Vrai Créateur. Le Texte du Qur’ān n’a point changé d’un iota depuis sa Révélation Divine au Prophète Mohammad jusqu’à nos jours.

– Un des principaux décrets de l’Islam est celui qui précise de ne point commencer une guerre, mais d’y répondre dans la juste mesure de l’attaque. Si l’Islam se répandit d’une façon ahurissante dans quelques années, c’est que la mémoire des peuples se souvenait encore des échos de l’évêque Arius, qui fut condamné dans le même Concile qui déifiât Jésus. L’arianisme et ses adeptes, les Cathares, les Bogomiles et autres, disparurent tous sous les lames et les flammes de l’Inquisition. C’est l’arianisme qui facilita l’extension de l’Islam jusqu’en Espagne, en Egypte et ailleurs.

– Au lieu d’aviver les flammes, n’est-il pas plus humain d’arrêter le nouveau complot en préparation que mène le pape, dont les débuts doivent avoir lieu au mois d’octobre prochain, oui, dans deux trois mois, pour imposer son fameux Laudato Si’ ? Un plan qui vise à réunir tous les Leaders politiques du monde, chefs religieux et de l’enseignement y compris, pour unifier le programme de l’enseignement et imposer le Dimanche, jour du Seigneur, comme jour férié international, et par là biffer le Vendredi et sa Prière divinement prescrite ?!

Merci pour la lecture Monsieur,

Zeinab ABDELAZIZ

Le 25 Juillet 2020

Lien de l’article de Monsieur l’Ambassadeur :

https://www.lalibre.be/debats/opinions/et-si-chretiens-et-musulmans-priaient-ensemble-a-sainte-sophie-5f1ad543d8ad586219488942



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut