Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2020

Alerte aux locataires de tous les immeubles de ne pas signer un contrat piège d’électricité



Alerte aux locataires de tous les immeubles de ne pas signer un contrat piège (le piège est qu’ils promettent de ne pas augmenter la facture d’électricité pendant 3 ans dans le contrat) où dans les conditions générales de vente associé au contrat qui stipule avoir accepté les conditions générales de vente au préalable avant de signer, le locataire sera forcé de payer tous les dommages causés par le compteur linky, ( strictement parlant, ils parlent des dommages causés par l’installation électrique dans les conditions générales de vent, mais on sait que les dommages sont causés par le compteur linky pas l’installation électrique)

>>

>> car dans cet article il est indiqué https://www.lci.fr/population/les-nouveaux-compteurs-linky-provoquent-ils C’est Enedis qui est chargé de désigner un soit disant expert indépendant en cas d’incident avec le compteur linky

>> l’article de LCL France indique clairement qu’en cas de soupçon du au compteur linky, l’assureur contacte Enedis en premier lieu

>> et ensuite sous l’influence d’Enedis , l’assureur va contacter un expert soit disant indépendant

>> donc on voit qu’Enedis contrôle les enquêtes et donc pas étonnant qu’à chaque fois les enquêtes déboutent sur l’installation électrique au lieu du compteur linky

>>

>> or beaucoup de gens seront tentés par ce contrat faussement prometteur de ne pas augmenter la facture pendant 3 ans, Ils risquent de ne pas faire attention aux conditions générales de vente de 35 pages envoyés à côté du contrat où il est indiqué que le locataire sera considéré responsable de l’état de l’installation électrique, or comme à chaque incendie linky, l’assureur sous l’influence d’Enedis dira que c’est l’installation électrique, c’est donc le locataire et non le bailleur d’immeuble qui devra payer tous les dommages causés par le compteur linky, si évidement le locataire aura survécu à l’incendie

>>

>> c’est sans doute pour cela qu’ils délaient la pose des compteurs linky dans les immeubles, ils commencent d’abord à faire signer des contrats pièges aux promesses mais qui contiennent des conditions générales de vente imposant au locataire des responsabilités qui normalement ne devraient être qu’au bailleur, vu que ce sont normalement les propriétaires des immeubles qui devraient être responsables de l’installation électrique et non les locataires

>>

>> donc voilà pourquoi les propriétaires d’immeubles acceptent les compteurs linky en sachant que cela cause des incendies, car ils savent que les locataires auront signé auparavant avec le fournisseur un contrat de vente disant que l’installation électrique est sous leur responsabilité, comme cela, quand la fausse expertise dira que la cause est l’installation électrique, ce sera le locataire qui payera la facture, et non le bailleur d’immeuble

>>

>> autre chose qu’on peut constater c’est que ce contrat n’indique pas l’installation du compteur linky, il indique uniquement un contrat de promesse de ne pas augmenter la facture pendant 3 ans, mais on sait en lisant les différentes propositions de paiement, si on veut être payé en heures normales, ou en heures pleines-heures creuses, les heures pleines étant chargés plus que les heures creuses, que c’est pour préparer la future installation du compteur linky

>>

>> donc ils commencent à signer des contrats pièges avec les locataires en leur promettant qu’ils n’augmenteront pas la facture pendant 3 ans, et là évidemment ils ne parlent pas de la future installation des compteurs linky, ce contrat est piège car il stipule que le locataire est tenu responsable de l’installation électrique

>>

>> ensuite les bailleurs d’immeubles sont rassurés, ils savent que les locataires naifs ont signé les contrats de vente disant qu’ils étaient responsables de l’état d’installation électrique de l’immeuble, donc si la fausse expertise accuse les installations électriques, ce sera la pauvre locataire qui devra payer la facture mais jamais le bailleur d’immeuble

>>

>> donc comme les bailleurs d’immeubles sont rassurés, la prochaine étape, ce sera l’invasion des compteurs linky dans les immeubles, à la grande surprise des locataires idiots qui auront cru simplement signé un contrat de promesse pour ne pas augmenter la facture pendant 3 ans, et qui ne se doutent pas vu que peu d’entre eux lisent les conditions générales de vente, qu’en cas d’incendie ou dégât technique aux appareils électriques causés par le compteur linky, ce seront eux qui paieront la facture et non les bailleurs d’immeubles, vu qu’ils auront signé le contrat disant dans les conditions générales de vente qu’ils étaient responsables de l’état de l’installaiton électrique et que la fausse expertise dictée par Enedis indiquera toujours l’installation électrique comme cause

>>

>> il faudrait enregistré cet articlehttps://www.lci.fr/population/les-nouveaux-compteurs-linky-provoquent-il avant qu’il soit censuré

Autre info, les propriétaires bailleurs des immeubles sont les Big Brother de la population pauvre française:

Ils ont le big data des compteurs intelligents big brother sans en subir les désavantages financiers

En effet, les propriétaires des immeubles acceptent le compteur linky uniquement après que les locataires ont signé naivement le contrat piège disant qu’ils sont responsables à la place des propriétaires des immeubles de l’installation électrique

comme cela dès que les faux experts diront que l’incendie est causé par l’installation électrique, ce sera les locataires d’immeuble et non le propriétaire d’immeuble qui devront payer à la place

évidemment, les propriétaires des immeubles acceptent les compteurs linky pour avoir tout le Big Data des locataires sur ce qu’ils font à l’intérieur de chez eux

On se rappelle que les propriétaires des immeubles Big Brother ont déjà le Big Data des locataires contenant toutes leurs heures d’entrée et de sortie des immeubles avec les badges RFID contenant le nom de chaque locataire pour ouvrir la porte avec truc connecté, et qu’ils peuvent déprogrammer les badges RFID des locataires à distance pour leur bloquer l’entrée dans l’immeuble sans avertir le locataire

De plus ces badges RFID pour ouvrir la porte des immeubles contient toutes les données sur les trajets effectués à l’extérieur par les locataires, car la RFID sert également de puce GPS

Donc les propriétaires des immeubles ont le Big Data avec le badge RFID d’entrée pour l’immeuble sur les trajets que chaque locataire effectue quand ils sortent de chez lui

https://www.alterinfo.net/En-France-les-immeubles-HLM-commencent-a-espionner-leurs-habitants-partout-avec-les-nouveaux-badges-personnalises_a135656.html

Périodes d’absence, heures de réveil et de coucher : ce que le Linky peut communiquer

La LDH (Ligue des droits de l’homme) incriminait en 2016 le compteur Linky selon lui « très bavard » en précisant que le transfert des données très détaillées sur la consommation d’électricité des foyers permettrait de connaître notamment les heures ou périodes d’absence, les heures de lever et de coucher ou encore le volume d’eau consommé (sous certaines conditions) et donc par déduction le nombre de personnes présentes dans l’habitation.

https://www.robindestoits.org/Compteur-Linky-ce-que-votre-fournisseur-d-electricite-sait-de-vous-lebigdata-fr-05-05-2020_a2903.html

les compteurs « intelligents », capables d’analyser le nombre d’occupants du logement et leurs heures de présence, le nombre de douches prises dans la journée, etc., http://www.myprivacyspace.net/compteurs-intelligents-des-consequences-lourdes-a-la-consommation-denergie-excessive/ (donc ce lien montre que la CNIL a accepté la loi de Sarkozy de 2011 malgré le fait que celle-ci supprime carrément tout droit à la vie privée donc qui supprime carrément la loi Informatique et Libertés de 1978 qui permet à chacun de supprimer les données lui concernant.

https://www.alterinfo.net/GRDF-impose-le-compteur-gazpar-par-la-force-l-installe-en-l-absence-des-habitants-mais-pretend_a146556.html

donc on peut dire que les propriétaires des immeubles avec les compteurs intelligents, Linky, Gazpar et eau, et le badge RFID pour ouvrir la porte d’entrée d’immeuble qui a fonction GPS (tout comme les portables qui sont traçables depuis 2010 avec la puce RFID ayant la fonction GPS traçable dissimulés à l’intérieur https://www.wired.com/2009/06/rfid-enabled-phones-would-let-credit-card-companies-track-users/ ont désormais les données Big Data de tout ce que font les locataires que ce soit chez eux, ou que ce soit à l’extérieur

donc Big Brother (propriétaires des immeubles) espionne les locataires des immeubles et connaît tout, absolument tout de leurs vies privées 24h/24, 7j/7 que ce soit à l’intérieur ou extérieur des immeubles

et tous ces objets connectés (badges RFID pour ouvrir la porte des immeubles, compteurs intelligents Big Brother) émettent des ondes cancérigènes en plus des antennes relais qui sont installés pour les faire tous fonctionner et qui sont implantées en secret en conséquence sur les toits des immeubles des locataires: plus de 80 % des personnes qui meurent de cancer vivent à moins de 500 m des antennes relais placés toujours sur les toits des immeubles et dans d’autres endroits en plus

donc les immeubles remplis d’antennes relais causent le cancer aux locataires en plus d’espionner toutes leurs vies privées.

“Plusieurs études montrent que les personnes qui vivent à proximité des antennes relais peuvent ressentir certains malaises. Ainsi une étude polonaise de 2004 a-t-elle mis en évidence une relation avec l’incidence de certains symptômes : les personnes concernées se plaignaient beaucoup de troubles du sommeil, de la concentration, de la vision, et d’irritabilité, de dépression, de nausées, de manque d’appétit, de maux de tête, de vertiges. En 2005, une étude égyptienne a été menée afin d’identifier les éventuels impacts quant aux troubles neurologiques et comportementaux. Résultats : la fréquence des maux de tête, des troubles de la mémoire, du sommeil, des vertiges, des tremblements et des états dépressifs était significativement plus élevée chez les personnes habitant près des antennes, par rapport au groupe témoin n’étant pas exposé. Et à la batterie de tests neurologiques passés, ces mêmes personnes auraient eu une performance moins bonne en ce qui concerne la concentration et la mémoire », précise le Dr Souvet.

Les antennes-relais seraient également impliquées dans le développement de cancers. « C’est la conclusion d’une étude réalisée à Belo Horizonte, au Brésil. Dans cette ville, sur 22 543 cas de décès par cancer entre 1996 et 2006, un certain nombre (cancers de la prostate, du sein, du poumon, des reins et du foie) ont pu être causés par les rayonnements électromagnétiques. Après avoir réalisé la cartographie de près de 300 sites d’antennes relais répartis sur la ville, les chercheurs ont constaté que plus de 80 % des personnes qui meurent de cancer vivent à moins de 500 m de l’une d’elles… Une autre étude menée en Autriche entre 1997 et 2007 a conclu à une augmentation significative des cas de cancers, notamment du sein et du cerveau, dans un rayon de 200 m autour des antennes. Ces antennes sont généralement sur le toit des immeubles, mais elles peuvent également être sur des mâts, des pylônes, voire des châteaux d’eau, ou encore dans un clocher. Parfois donc, elles sont bien visibles. Et parfois, on ne les voit pas. Elles peuvent aussi être cachées par un artifice environnemental comme des arbres…https://www.topsante.com/medecine/environnement-et-sante/ondes/antennes-relais-quel-impact-sur-la-sante-247915

” les médecins de l’association ont fait remplir des questionnaires de santé à 143 locataires de ces HLM qui présentent entre 12 et 14 antennes par toit !

Les résultats sont inquiétants… Prenons par exemple les acouphènes (sifflements, bourdonnements, etc.), 43% des personnes interrogées s’en plaignent – alors qu’en moyenne, seulement 15% des Français en souffrent. Idem pour les troubles du sommeil : 55% des locataires en souffrent, alors qu’on atteint seulement 32% sur la population globale… Enfin, 27% des sondés avouent avoir du mal à se concentrer, alors que c’est le cas de seulement 4% des Français ! Enfin, fait troublant : 83% de ceux qui ont la chance de pouvoir partir en vacances voient leur(s) symptôme(s) disparaître au bout de quelques jours lorsqu’ils quittent leur domicile…”

https://www.notre-planete.info/actualites/3161-antennes-relais_sante_HLM

‘Onze antennes-relais sur le toit de l’immeuble !’

« C’est un mépris total. On ne pose pas autant d’antennes sur la tête des gens sans les informer », s’étranglent plusieurs locataires.

En janvier dernier, les intéressés ont signé un courrier adressé au maire (UMP) Pierre-Mathieu Duhamel lui demandant une « mesure du niveau d’exposition du public habitant l’immeuble aux champs électromagnétiques ». Car nombre de locataires s’inquiètent de leur santé.

Bourdonnements dans les oreilles, insomnies, maux de tête…

« Beaucoup d’entre nous se plaignent de bourdonnements dans les oreilles, d’insomnies, de maux de tête, de perte d’audition… liste Sylvie Dufeu. Nous sommes en train de constituer un dossier avec les examens médicaux des uns et des autres. » « Est-ce qu’on risque de développer un cancer dans cinq ans ? Et les gamins qui jouent dans la cour, ils sont exposés ? relaie Thierry Surin. Ce n’est pas possible de continuer à vivre comme ça. »https://www.robindestoits.org/Onze-antennes-relais-sur-le-toit-de-l-immeuble–Le-Parisien-du-25-02-2008_a261.html

Antennes-relais : le locataire fait condamner son bailleur

Le septuagénaire, qui habite avec sa femme, Abida, et ses deux enfants dans un F4, rue Gabriel-Péri à Levallois, avait assigné l’office HLM en justice après l’installation, à l’automne 2007, d’antennes-relais au-dessus de son appartement, situé au 8e et dernier étage de l’immeuble. Depuis l’installation des antennes, la liste des symptômes dont souffre Abida, qui est femme au foyer, n’a fait que s’allonger : mal au coeur, mal de tête, saignements du nez et des oreilles, vertiges, insomnies, pertes de mémoire

https://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/courbevoie-92400/antennes-relais-le-locataire-fait-condamner-son-bailleur-09-02-2011-1306528.php

Alors que Bouygues Telecom doit installer trois nouvelles antennes-relais sur le toit d’un immeuble HLM du 7e arrondissement de Lyon, des voisins se mobilisent et s’interrogent sur la méthode employée par l’opérateur et les pouvoirs publics.

Les HLM : cibles privilégiées des opérateurs ?

En 2011, l’Association santé environnement France (Asef) avait mené une étude dans des immeubles HLM d’Aix-en-Provence et d’Aubagne (13), où les toitures accueillaient jusqu’à 14 antennes. Des excès, qui se développeraient aussi à Lyon et que dénonce Jean Rinaldi, Et on vient d’apprendre qu’ils voulaient en mettre une autre au 13 rue Cavenne, juste à côté de l’école ! », s’emporte une habitante du 7e. La problématique de la dangerosité des ondes chez les enfants n’est pas sans rappeler les affaires des écoles Gerson (5e) et Victor-Hugo (1er), qui avaient fait couler beaucoup d’encre à Lyon.https://www.rue89lyon.fr/2012/07/11/office-hlm-lyon-antennes-relais/

les opérateurs implantent les antennes relais en masse sur les toits des immeubles HLM (les pauvres sont donc gavés des ondes cancérigènes)

https://www.clubic.com/reseau-informatique/reseau-sans-fil/actualite-461600-antennes-relais-deputes-inquietent-logements-hlm.html

2011: Antennes relais sur les toits des immeubles HLM : près de 90% des 250 habitants d’HLM souffrent d’acouphènes –

https://www.robindestoits.org/Antennes-relais-pres-de-90-des-250-habitants-d-HLM-souffrent-d-acouphenes-Impact-Sante-08-11-2011_a1368.html

la 5G ce sera la fin de la neutralité du net donc les victimes de la 5G ne pourront plus s’exprimer sur le net de leurs maux causés par les ondes

http://www.zdnet.fr/actualites/5g-les-operateurs-europeens-mettent-la-neutralite-du-net-dans-la-balance-39839620.htm

mais il faut boycotter la 4G et la 5G en même temps

en ce moment, ils font des offres de réduction de la 4G pour inciter les gens à choisir la 4G

or la 4G peut être convertie en 5G

les fréquences de la 4G pour fonctionner « une antenne intelligente gérera la connectivité 4G/5G ► https://www.nextinpact.com/news/106103-orange-trois-nouvelles-experimentations-5g-en-2018-prototype-dantenne-4g-et-5g.htm

https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/09/24/abandon-du-rtc-2022-aux-arbres-citoyens/

les ondes 4G peuvent être converties en ondes 5G via des mini cellules intelligentes de conversion créés par Ericsson

https://www.silicon.fr/mobilite-ericsson-veut-tirer-parti-de-la-4g-pour-deployer-la-5g-183457.html?inf_by=5af72786671db8d45d8b4e7c

https://www.androidauthority.com/4g-and-5g-wireless-how-they-are-alike-and-how-they-differ-615709/

https://www.ericsson.com/en/blog/2019/2/transforming-4g-into-5g-ericssons-dual-mode-5g-cloud-core

la preuve Bouygues Telecom dit qu’il faut installer la 4G sur tout le territoire français avant la 5G

https://www.zdnet.fr/actualites/5g-pour-bouygues-telecom-la-priorite-doit-etre-donnee-a-la-4g-39904969.htm

Les plaintes de riverains à l’encontre des opérateurs 4G se multiplient. Un phénomène notable dans les XVIIIe et XIVe arrondissements de Paris, qui rechignent à autoriser l’implantation de nouveaux sites sans consulter les habitants.

https://www.bfmtv.com/sante/4g-operateurs-habitants-secharpent-antennes-relais-a-paris-625266.html

https://www.robindestoits.org/Comment-remettre-en-cause-la-legitimite-d-une-installation-d-antenne-relais_a230.html

Quand Free et Orange installent des antennes relais 4G et les cachent en fausses cheminées en pleine nuit sur le toit d’immeuble en cachette des habitants de l’immeuble comme de vulgaires voleurs

https://collectifgeneral.blogspot.com/p/photos.html

c’est toujours sur les toits des immeubles HLM ou sur les murs et alentours, que des antennes super nocives sont installés

mais si les gens ressentent des malaises, ils diront que c’est le corona à la place

Les installateurs d’antennes relais 4G admettent que les antennes relais 4G sont dangereuses:

« On a souvent des maux de tête, certains de nos collègues se sont mis à saigner du nez en travaillant, sans savoir vraiment pourquoi », témoigne un technicien, sous-traitant d’Orange [1], qui s’apprête à monter des « antennes panneaux » 4G sur un mât d’une vingtaine de mètres, au sommet d’un stade de foot. « Je ne ferai pas ce métier toute ma vie », ajoute-t-il, inquiet des risques que peuvent représenter les émissions d’ondes de ces antennes relais.

Car près des antennes, les champs électromagnétiques sont très puissants. « A six mètres de l’antenne, lors de précédentes mesures, j’ai pu obtenir : 203 Volt par mètre (V/m). A 10 mètres 156 V/m », détaille Jean Rinaldi.

Des chiffres confirmées par l’association Next-Up, spécialisée dans la lutte contre les effets des ondes électromagnétiques, qui a notamment mesuré 204 V/m face à des antennes relais camouflées. A titre de comparaison, le Conseil de l’Europe recommande un seuil maximal d’émission de 0,6 V/m, afin de ne pas porter atteinte à la santé des riverains.

Les enjeux économiques de la téléphonie mobile sont tels que le silence règne. Un fait que déplore Marc Cendrier, chargé de l’information scientifique pour l’association Robin des Toits, spécialisée dans la lutte contre les dangers du rayonnement électromagnétique et les implantations d’antennes-relais. Cette dernière est contactée « par des employés de sociétés sous-traitantes s’inquiétant pour leur santé, à la suite de vertiges et de maux de tête », confirme Marc Cendrier. Avant d’ajouter : « Les techniciens ont la trouille de témoigner

« Il y a les consignes de sécurité d’un côté et la réalité de l’autre. Celle de la rentabilité que l’on demande aux sociétés sous-traitantes », dénonce Jacques, responsable syndical chez l’un des quatre opérateurs de téléphonie mobile. « Un ancien technicien employé par Orange souffrait parfois de maux de tête. A cause de ses conditions de travail et de son inquiétude sur les ondes, il a quitté son travail », témoigne-t-il, désabusé. Un autre de ses collègues, élu dans un Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), déplore lui aussi la situation : « On gratte constamment sur les coûts. On sous-traite et le résultat est là. Cela fait partie du spectre de situations à risques que l’on peut rencontrer avec la sous-traitance. »https://indicescibles.blogspot.fr/2014/01/antennes-relais-les-techniciens-qui.html

la 4G donne le cancer, et donne affecte l’activité cérébrale au bout de 30 minutes d’exposition

http://www.greenmedinfo.com/blog/30-minutes-exposure-4g-cell-phone-radiation-affects-brain-activity-new-study

boycottez la 4G et tous les smartphones et objets connectés à la 4G (en ce moment, les opérateurs font des offres de réduction pour la 4G exprès pour inciter les utilisateurs à accepter la 5G qui sera la suite de la 4G, car la 5G peut utiliser les fréquences de la 4G pour fonctionner « une antenne intelligente gérera la connectivité 4G/5G ► https://www.nextinpact.com/news/106103-orange-trois-nouvelles-experimentations-5g-en-2018-prototype-dantenne-4g-et-5g.htm

https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/09/24/abandon-du-rtc-2022-aux-arbres-citoyens/

dès 2018, l’ARCEP et le gouvernement français ont signé la fin des zones blanches ‘zones sans ondes” pour l’année 2020 donc ondes partout, et autorisation aux opérateurs de cacher les antennes 5G small cells dans les parkings, centres commerciaux, panneaux publicitaires, abribus, etc… sans que personne le sache

https://reporterre.net/La-5G-des-frequences-des-antennes-et-des-craintes

https://www.boursier.com/actions/actualites/economie/fin-des-zones-blanches-en-france-d-ici-2020-37891.html

https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/09/24/abandon-du-rtc-2022-aux-arbres-citoyens/#comments

les ondes affaiblissent le système immunitaire

et donnent le cancer

et donnent des symptômes qui seront faussement catégorisés comme le corona

http://www.champs-electro-magnetiques.com/ondes/electro-sensibilite-une-pathologie-47.html

https://www.francetvinfo.fr/sante/environnement-et-sante/electrosensibles-leurs-symptomes-officiellement-reconnus-pour-la-premiere-fois_2678264.html

avant on disait que les électrosensibles étaient des malades mentaux en niant leurs symptômes d’électrosensibilité

http://ehs-action.org/faire-passer-les-electrosensibles-pour-des-malades-mentaux/

maintenant qu’il y a une explosion de symptômes d’électrosensibilité, pour couvrir, on dira que les électrosensibles ont le corona

(dans la médecine, il n’est pas rare que plusieurs maladies aient des symptômes communs, mais là, tous les symptômes qui ressemblent au corona mais qui sont attribués par d’autres sources que le corona seront attribués faussement au corona pour faire monter faussement les statistiques)

https://www.alterinfo.net/5G-emis-par-objets-intelligents-antennes-relais-degradation-des-globules-rouges-charges-d-apporter-l-oxygene-manque-d_a154578.html

comme cela, plus personne pour contredire la smart city cancérigène big brother



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 Réponses “Alerte aux locataires de tous les immeubles de ne pas signer un contrat piège d’électricité”

  1. didi
    7 octobre 2020 à 20 h 39 min

    Le but du confinement c’est de nous bombarder des ondes cancérigènes

    la seconde vague c’est la 5G qui sera installé dans tous les immeubles à partir du 24 novembre 2020 si on ne fait rien pour s’opposer à l’appropriation des colonnes montantes par Enedis qui pourra les louer aux opérateurs 5G

    il faut s’y opposer avant le 23 novembre 2020 en tendant une assemblée de copropriétaires en réclamant la propriété des colonnnes montantes aux copropriétaires

    voici un autre article sur les colonnes montantes contenant un schéma illustratif ici http://www.cielvoile.fr/2020/10/hold-up-sur-les-colonnes-montantes.html

    SI vous ne réclamez pas les propriétés des colonnes montantes avant la date limite, celle-ci appartiendra à Enedis qui deviendra alors un des copriétaires de votre immeuble, pouvant installer les compteurs, et donner la colonne montante aux opérateurs pour qu’ils y installent la 5G

    Ils ont peur qu’on fasse passer ce message de se réapproprier les colonnes montantes avant le 23 novembre 2020 , car Facebook a annoncé à tous ses utilisateurs qu’ils ne pourront plus mettre de liens d’articles dans leur post de facebook à partir du 30 octobre 2020, et comme par hasard 30 octobre 2020 c’est environ un mois avant 23 novembre 2020 (juste 7 jours de différence) https://www.facebook.com/stoplinkygrandparis/posts/1238661843174388?__tn__=-R

  2. e
    17 octobre 2020 à 1 h 47 min

    les villes où il y a le couvre feu sont les villes où il y a la 5G
    http://stoplinky28.blogg.org/curieux-hasard-couvre-feu-dans-des-villes-couvertes-par-la-5-g-a203508434

    camps de concentration 5G:
    les industriels reconnaissent eux mêmes que la 5G à 60 Ghz est absorbé par l’oxygène
    Ils ont le toupet de dire qu’ils l’ont fait exprès pour mieux se faire propager la 5G 60 Ghz
    voici l’article officiel à enregistrer avant censure
    https://www.rfglobalnet.com/doc/fixed-wireless-communications-at-60ghz-unique-0001
    l’oxygène compose 21% de l’air, et l’azote 78%, avec 1% d’autres composants, pourquoi parmi tout les composants de l’air, lls ont fait en sorte que la 5G soit absorbé par l’oxygène et non l’azote que nous n’utilisons point?
    C’est la preuve qu’ils ont calculé leur coup à l’avance pour entrainer des détresses respiratoires avec la 5G

    le comble de l’ironie c’est que les “scientifiques” associent toute détresse respiratoire au covid et jamais d’autres causes, ce qui veut dire que les victimes de la 5G seront tous classifiés comme covid

    l’article admet également que la fibre permet d’utiliser une plus puissante 5G, soit qu’il y ait un camion de fibre à côté du bâtiment, ou soit que le bâtiment sot lui même équipé de la fibre:

    “With the high costs to install physical fiber, up to $250,000 per mile, many stopgap techniques, including ISDN, DSL, satellite and microwave communications links, have been deployed to overcome this “last mile” challenge. However, these techniques pose only temporary solutions, as ISDN and DSL require bandwidth from physical mediums that were not designed for Internet use, and available licensed microwave frequencies, 900MHz to 40GHz, and satellite frequencies, 6GHz to 30GHz, are limited.”
    https://www.rfglobalnet.com/doc/fixed-wireless-communications-at-60ghz-unique-0001
    traduction: les antennes, satellites, ISDN, DSL ne permettent la 5G qu’aux fréquences de 900 MHz aux fréquences de 40GHz

    “Most often, office buildings though not physically linked to the fiber backbone are within one half mile of a local fiber trunk. Wireless communication devices operating at higher frequencies, such as 60GHz, allow businesses to link to the fiber easily, without the cost and time delays associated with physical fiber installation.”
    https://www.rfglobalnet.com/doc/fixed-wireless-communications-at-60ghz-unique-0001

    traduction: un camion contenant une bombine de fibre optique permet d’émettre des fréquences supérieurs à 40 Ghz, cela prouve que non seulement la fibre optique peut émettre des ondes, mais également d’émettre le redouté 60 Ghz qui est absorbé par l’oxygène donc modifie cette molécule oxygène, la rendant ainsi impossible d’être absorbé par l’hémoglobine des poumons https://youtu.be/YycZn1W6oNg https://resistance71.wordpress.com/2020/04/23/5g-sante-carence-en-oxygene-une-piste-a-suivre/ et permet d’inonder les bâtiments qui ne sont pas encore équipés de fibre optique, cela prouve donc que la fibre optique peut émettre la 5G dans l’air et contaminer les bâtiments alentour de la 5G
    et cet articlehttps://www.rfglobalnet.com/doc/fixed-wireless-communications-at-60ghz-unique-0001 montre aussi que les bâtiments équipés de fibre optique inonderont leurs habitants de la 5G 60 Ghz dans l’air intérieur du bâtiment qui se trouvera donc prvé d’oxygène, car le 60 Ghz modifie la molécule d’oxygène

    Due to the increased bandwidth demands and the scarcity of microwave frequency allocations, the wireless communications industry is beginning to focus on higher, previously unallocated portions of the spectrum in the millimeter wave frequencies from 40GHz to 300GHz. Due to the high levels of atmospheric RF energy absorption, the millimeter wave region of the RF spectrum is not usable in long haul, wireless communications segments. However, for short haul, “last mile” segments, the expanded RF data bandwidth available in the millimeter wave region makes it ideal for interference free, fiber speed connectivity.
    https://www.rfglobalnet.com/doc/fixed-wireless-communications-at-60ghz-unique-0001
    traduction: ils nous disent que comme ‘espace est occupé de tas de différentes fréquences 5G d’ondes , ils ont créé les ondes millimétriques de fréquence 40 Ghz à 300Ghz, mais que ces ondes millimétriques ne peuvent pas passer par les antennes 5G mais uniquement par la fibre optique qui peut la propager dans l’air à de petites distances autour de laquelle il est installé, car les antennes faites pour propager les ondes 900 MHz à 40 Ghz à grande distance de rayon ne peuvent pas propager dans l’air 50 Ghz à 300 Ghz à grands rayons, donc lls préfèrent utiliser la fibre qui propage les ondes 5G 50 Ghz à 300 Ghzdans l’air à petit rayon dont le fameux 60 Ghz qui modifie l’oxygène
    voilà pourquoi les opérateurs harcèlent les gens d’installer la fibre optique dans chaque logement, car la fbre optique ne peut émettre des ondes 60 Ghz et au delà que pour un logement, alors qu’une antenne qui émet des ondes jusqu’à 40 Ghz est faite pour couvrir tout le bâtiment
    sauf que l’antenne 5G ne peut émettre des fréquences que de 900Mz à 40 Ghz (déjà très nocifs bien sur pour la santé) à de longues distances, et que la fibre optique émet la 5G à des fréquences de 40Ghz à 300 Ghz (ondes millimétriques encore plus dangereuses) à petite distance, (voilà pourquoi ils les installent dans chaque logement + partie commune immeuble)

    donc la 60 Ghz qui est absorbé par l’oxygène n’est possible qu’à travers l’abonnement de la fibre optique, si vous ne voulez pas que votre oxygène soit volée dans votre logement

    refusez la fibre optique à tout prix!

    en plus comme ce n’était même pas assez le matériau utilisé pour la fibre optique absorbe aussi l’oxygène, car il est fait de dioxyde de germanium de formule GeO2
    https://en.wikipedia.org/wiki/Germanium_dioxide

    quand la fibre de dioxyde de germanium est au contact avec l’acide chlorhydrique, cela émet un gaz très toxique et dangereux pour les poumons
    https://en.wikipedia.org/wiki/Germanium_dioxide

    la pluie acide est composé entre autre d’acide chlorhydrique (source incinération de PVC entre autres)
    pas étonnant qu’ils mettent la fibre à l’intérieur des bâtiments, et les enterrent dans le sous sol en dessous des plaques sur le trottoir qui ressemblent à des plaques d’entrée d’égout
    les plaques sur les trottoirs se multiplient
    https://www.actu-environnement.com/ae/dossiers/air/ozone-pluie-acide.php4

    le titre de l’article admet que la 60 Ghz est émis dans l’air (wireless 60 Ghz)

    https://www.rfglobalnet.com/doc/fixed-wireless-communications-at-60ghz-unique-0001

    et il admet que seule la fibre optique peut émettre la 60 Ghz

    donc admettre la fibre optique dans son logement via l’abonnement à la fibre optique, c’est accepter la 60 Ghz qui modifiera les molécules d’oxygène présents dans l’air de votre logement, ce qui rendra difficile pour l’hémoglobine de vos poumons de capturer ces molécules d’oxygène déformés par l’absorption de la 60 Ghz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut