Go to ...
RSS Feed

31 May 2020

Coronavirus – Situation statistique au 30 mars 0h10 GMT



par Dominique Delawarde.

Remarque liminaire : Alors que l’épidémie fait rage, des informations qui pourraient être intéressantes pour la suite des événements méritent d’être connues.

1 – Venant de Russie, l’annonce d’un nouveau traitement à base de méfloquine, produit antipaludéen.

2 – Les résultats du traitement du professeur Raoult appliqués à 1 003 cas testés positifs par l’IHU (Institut Hospitalier Universitaire) qu’il dirige. 1 seul décès à déplorer.

Ce résultat est statistiquement bien meilleur, en termes de mortalité, que celui des hôpitaux pratiquant un traitement traditionnel

(exemple : AP HM (Assistance Publique Hôpitaux de Marseille) patients traités: 1 988 positifs -1003 traités à l’IHU de Raoult = 985 : (nombre de décès : 13 /985)

Comparaison : IHU Raoult 1 décès pour 1003         AP HM : 13 décès pour 985

Conclusions :

1 – On meurt moins à Marseille qu’ailleurs.

2 – Mais avec les études en cours ailleurs, on aura « peut-être » une solution encore meilleure dans quelques semaines, disponible … pour la prochaine épidémie, à un coût légèrement supérieur. 

3 – Il est également intéressant de prendre connaissance sur ce sujet sensible de l’avis d’un ancien ministre de la santé et de ses arguments.

4 – Une passionaria anti-chloroquine et anti-Raoult paraît omni-présente sur les plateaux télé sur lesquels elle est très fréquemment invitée et où elle tente de démolir le travail de celui qui apparaît comme son adversaire. Elle a pour nom Karine Lacombe. Dans le doute où je suis, et pour me faire une idée plus précise de sa personne et des véritables motivations qui la poussent au combat, je voudrais poser quatre questions auxquelles j’attends évidemment une réponse par oui ou par non de la part de l’intéressée :

– est-il vrai qu’elle a travaillé comme chercheuse à l’INSERM sous la direction de monsieur Lévy, époux Buzyn, dont la querelle avec le professeur Raoult est de notoriété publique ?

est-il vrai qu’elle a été rémunérée, à un moment ou à un autre, pour de petites prestations, par le laboratoire Abbvie produisant Kaletra et par Gilead produisant Remdesevir, deux alternatives juteuses à  la chloroquine, ce vieux médicament qui ne rapporte rien ?……

– est-il vrai qu’elle a été conseillère, et/ou prestataire, et/ou consultante et/ou membre du conseil d’administration des laboratoires pharmaceutiques BMS (Bristol-Myers Squibb) et « Janssen et Merck » ?

Si, par le plus grand des hasards, l’une ou l’autre de ces questions, ou plusieurs d’entre elles, devait recevoir le mot « oui » pour réponse, cette « experte » auto-proclamée devrait évidemment mettre un bémol à son tapage : nul ne peut être valablement juge et partie….

Situation de l’épidémie COVID-19 au 30 mars 2020 à 0h10 GMT

Depuis le début de l’épidémie :

199 pays ont été affectés par le virus, pour 721 330 (+58 203) cas déclarés.

33 956 décès (+ 3 095 hier) ; 151 004 guérisons (+ 9 600 hier) ;

536 570 patients (+ 46 300 hier) en cours de soins, dont 26 789 en état critique (+ 1 340 hier).

À noter que 44 pays ont eu moins de 10 cas détectés (33 d’entre eux ne comptent aucun décès, et les 10 autres ne comptent au total que 11 décès.)

48 pays comptent entre 10 et 100 cas détectés depuis le début de l’épidémie pour un total de 30 décès.

  • 3 095 nouveaux décès du coronavirus (- 401 par rapport à la veille) dans la seule journée du 29 mars. Cela représente presque autant que les pertes totales de la Chine en une seule journée.
  • 16 pays (+3) ont déclaré plus de 100 décès depuis le début de l’épidémie (Italie, Chine, Espagne, Iran, France, USA, Royaume Uni, Pays Bas, Corée du Sud, Allemagne, Suisse, Belgique, Suède, Turquie, Portugal et Brésil).
  • Sur les 33 956 décès enregistrés dans le monde depuis le début de l’épidémie, 32 492 l’ont été dans ces 16 pays (95,7%) et 27 000 (79,5%) dans les pays occidentaux (US, UE, OTAN).

2 820 des 3 095 décès d’hier (91,1%) sont « US, UE, OTAN ». C’est ce camp qui paiera le prix le plus fort tant sur le plan humain que sur le plan économique (récession inévitable, crise économique possible)

La journée du 29 mars nous apporte peut-être plusieurs bonnes nouvelles. Au niveau de la planète, le nombre quotidien de nouveaux cas et celui des décès sont en baisse, particulièrement en Europe de l’ouest qui constitue le cœur de l’épidémie. C’est vrai en Italie, en Espagne, au Portugal, en France, au Luxembourg, en Allemagne, au Royaume Uni, en Suisse. C’est peut-être la confirmation que le confinement commence à payer. En revanche, les nombres de nouveaux cas et de décès sont en hausse au Pays Bas et en Belgique qui ont pratiqué un confinement beaucoup plus souple et beaucoup plus ciblé et qui en payent peut-être un prix un peu plus élevé.

Aux USA, le nombre de nouveaux cas et des décès baisse aussi, mais celui des cas critiques est en hausse. On peut se demander s’il n’y a pas eu un effet « Dimanche » dans ces résultats. Peut-être moins de tests ou des rapports de pertes qui auraient quelques heures de retard et qui se reporteront au bilan du Lundi…?

Il est urgent d’attendre encore 24 heures pour mieux analyser cette brusque et très surprenante pause dominicale.

Les indicateurs de nouveaux cas et de pertes restent cependant très élevés.

Dominique Delawarde



Source link

Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
udemy paid course free download

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up