Go to ...
RSS Feed

5 April 2020

« Il n’y aura pas de pénurie brutale pour le patron de Super U. Seulement une pénurie progressive !! » L’édito de Charles SANNAT



Chirac disait que les « emmerdes volaient en escadrille ». Après la crise sanitaire, il y aura récession, c’est obligé. Ceux qui pensent qu’après tout ce bordel, tout reprendra comme avant, se trompent. Nous assistons in situ, à la fin d’un monde voué à Mammon, le Dieu du profit, le Veau d’Or. Et pour que ce soit vraiment la fin de cette arnaque, ça ne dépend que de nous. Les richesses dont ils profitent égoïstement, sont créées par « ceux qui ne sont rien », les illettrés payés au lance pierre, maintenus dans la précarité, asservis à cause des crédits, etc.. Donc ! Pour arrêter cette gabegie, il faut refuser de jouer le jeu de ces vampires. Tous ensembles on peut y arriver, avec la solidarité, l’entraide. On a vu pour la mobilisation envers à nos soignants que le gouvernement ne sert à rien. Ce sont de « petites mains » qui ont fabriqué des masques, des entreprises qui ont donné les leurs. Pour éviter une révolte, ils nous confinent. Bientôt, l’argent risque d’être rare, voire inexistant, votre argent si vous en avez est lui aussi confiné. Seuls les moyens de paiement virtuels seront autorisés. On le voit déjà avec la préférence aux paiements par CB, plutôt qu’à l’argent liquide.,(diffuseur de microbes et virus). Vous la voyez la suite ? Plantez des légumes, soyez autonomes. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Chaque jour nous
amène son lot d’absurdités et nous sommes sacrément servis, comme un
bouquet final dans un feu d’artifice… Le bouquet final avant
l’extinction générale des lumières dans le ciel ? Possible.

Vous avez deux signaux faibles, assez forts, qu’il convient de vous faire entendre.

Le premier ce sont les propos du patron de Super U, les nouveaux commerçants machin toussa, qui n’ont plus rien à vendre. Le second c’est l’intervention surréaliste du ministre de l’agriculture sous les ors de son ministère (amer) et la pompe de la république invitant les gueux à aller ramasser les salades !

Pas une pénurie brutale… rassurez-vous, juste une pénurie progressive (je me marre). 

Voilà ce que vous apprend cet article de BFM ici « Le
patron de Système U, Dominique Schelcher, a réaffirmé mardi qu’il n’y
aurait « pas de pénurie brutale » dans les magasins de la grande
distribution alimentaire mais qu’il y a « un certain nombre de
ruptures » dans la chaîne d’approvisionnement. Les œufs, les pâtes et le
papier toilette sont concernés ».

La pénurie ne sera donc
pas brutale. Logique, comme je le dis depuis 1 mois, il y aura toujours
quelques boîtes d’épinards en branche et éventuellement des choux de
Bruxelles en conserve. Pour le reste ce sera la disette. Mais une
disette qui sera progressive. Pas brutale. Ça tombe bien, pour nos amis
catholiques c’est le carême je vous propose donc d’alléger les rations
caloriques « progressivement » comme la pénurie, et pour nos amis
musulmans, le ramadan sera l’occasion de faire la même chose. Tous unis
dans la pénurie les amis, mais dans la pénurie progressive. Sur le
terrain la 7ème compagnie ne fera pas la différence entre avoir faim en
raison d’une pénurie progressive ou d’une pénurie brutale.

« J’appelle ceux qui ne travaillent pas à rejoindre l’armée des ombres de l’agriculture »…

Il m’a fait rire le grand guignol, pardon le ministre Didier Guillaume, j’ai ripé… que nous dit-il ?

« Le
ministre de l’Agriculture appelle les Français sans activité à
participer aux récoltes. Il estime que 200.000 emplois directs sont
vacants dans l’agriculture. »

Et là vous savez quoi ? Je me marre, je me poile … hahahahahahahahahahahaha

Je
me marre parce que les 200 000 postes vacants ne sont pas tenus par des
gens d’ici, mais des pauvres bougres que l’on fait venir de là-bas à
pas cher et dans des conditions sociales de merde, scandaleuses sur
lesquelles tout le monde (enfin les zautorités) ferment les yeux pour
que les grosses mains gagnent beaucoup de sous.

Il est même allé
jusqu’à dire que ceux qui sont au chômage partiel peuvent aller se
casser le dos à 500 kilomètres de chez eux pour aller ramasser des
salades… hahahahahahahahaha…

Vous savez c’est exactement de cette manière-là que s’est effondrée l’ex URSS. Quand il n’y a plus personne pour faire l’effort.

Ils
ont conçu un système d’aides sociales qui a découragé le travail et
rempli les HLM dans les villes comme dans les campagnes de génération
entières d’assistés qui n’ont strictement aucun intérêt économique à
travailler.

Ils ont conçu un système d’exploitation des pauvres
migrants et autres travailleurs que l’on va chercher à l’étranger ce qui
est emmerdant et marche moins bien quand les frontières sont fermées et
que les gens meurent par milliers d’un virus que l’on qualifiait il y a
encore 15 jours de petite grippette de rien…

Ils ont conçu un
système où l’on ne devait pas pouvoir augmenter les salaires en France,
où il fallait de la modération salariale.

Ils ont conçu un système pour gagner pour eux du fric, du pognon, du blé, en nous racontant tout plein de salades.

Et…
aujourd’hui grand guignol et tous les pontes de l’agro-business
voudraient que les gueux que nous sommes prennent des risques pour aller
cueillir les salades qu’ils nous racontent depuis des lustres ?

Et bien je peux vous dire, qu’il y a une probabilité non négligeable pour qu’ils ne croulent pas sous les volontaires.

Ils
vont pouvoir contempler leur système s’effondrer pour une raison
simple. Ils sont des tigres de papier. Ils ne représentent rien. Ils
sont détestés, personne n’ira mourir pour grand guignol ou pour
macronléon.

Ils ont cassé la gueule des gilets jaunes, et les flash-ball eux, ne manquent pas contrairement aux masques.

Ils ont gazé les infirmières et les toubibs en grève pour de meilleurs soins.

Ils ont pété les rotules des sapeurs pompiers.

Ils
ont même décidé que dans la loi « d’urgence sanitaire », il n’y aurait
plus de 35 heures, plus de congés payés, et autre suppression sociale…

Mais, il faudrait que les gueux aillent sauver leur profits…

Alors, pour résumer l’état d’esprit général… « même pas en rêve » et je suis poli.

Nos vies valent mieux que vos profits !

C’est ainsi que s’effondrent les sociétés, quand sous le poids d’événements, tout le monde s’en fiche.

Ils nous ont voulu citoyen du monde.

Ils ont vomi le patriotisme.

Ils ont gerbé sur ceux qui s’engageaient (pompiers, flics, gendarmes, médecins ou militaires).

Ils ont craché sur les « souverainistes » et ceux pour qui la nation signifiait encore quelque chose.

Ils ont insulté les transcendances et les croyants.

Que récolteront-ils ?

A court terme ?

Rien.

Après
la crise des coups de pieds au cul, ce qui me fait dire qu’ils feraient
mieux de ne pas interdire les jogging, certains devant sans doute
courir vite, loin, et longtemps.

Notre pays est sans doute l’un
des plus fragiles face à la crise pour une raison profonde. Plus
personne ne croit au système, plus personne ou plus en nombre suffisant
n’adhère à la fiction imaginaire.

Alors si j’ai une suggestion à
vous faire, c’est de bien entendre ce qui vient d’être dit. Il y aura
bien une pénurie… mais pas brutale, et il n’y a plus personne pour
ramasser ni les salades, ni tout le reste, alors vous aurez bientôt
faim, et vous savez quoi ?

L’Etat sera aussi rapide pour vous amener à bouffer que pour donner des masques à nos médecins.

Vous
serez donc seuls et n’attendez rien de cet Etat insupportable, tout
juste bon à faire cracher des impôts pour financer des sangsues sans
être foutu de s’occuper des gens quand c’est nécessaire.

Il faudra donc aussi répondre à la question « où est passé notre pognon ».

En
attendant achetez ce que vous pouvez, car le rationnement arrive. On
vous expliquera que c’est encore votre faute. C’est parce que vous
stockez qu’il y a des pénuries. Mais c’est faux. Quand il n’y a pas de
pénurie, il y a des réapprovisionnements… Les camions arrivent moins,
les productions sont moindres, et c’est normal, l’Europe s’éteint. Le
monde aussi et c’est aussi ainsi que s’effondrent sur elles-mêmes les
nations auxquelles plus personne ne croit. C’est ainsi que peut
s’effondrer un système injuste pour lequel de moins en moins de gens
veulent se battre.

Risquez sa vie pour d’autres oui. Pour les profits des autres certainement pas.

En
attendant surtout les gars, (et les gattes) restez chez vous, ne sortez
pas, prenez pas de risque, conformez-vous au confinement !!! En fait ne
rien faire. Voilà ce qu’il faut surtout faire. Pensez juste à vos
potagers collectifs et solidaires.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous et désormais protégez-vous!

Charles SANNAT

Voir :



Source link

Premium WordPress Themes Download
Download WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
udemy paid course free download

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up