Aller à…
RSS Feed

30 septembre 2020

Les ventes d’alcool en hausse en France pendant le mois sans alcool




France

URL courte

La première édition française du mois sans alcool, le Dry January, dont le principe est de stopper ou réduire la consommation d’alcool après les fêtes de fin d’année, a été un succès en France, même si elle a été marquée par une certaine augmentation des ventes d’alcool.

Le Dry January, cette action qui signifie littéralement Janvier sec et qui incite à ne pas consommer d’alcool pendant le premier mois de l’année, a révélé une certaine augmentation des chiffres de vente en grande surface par rapport à 2019.

Selon l’institut Nielsen, 3% des Français se sont engagés à ne pas boire une goutte d’alcool en janvier, les acheteurs du rayon alcool ont été 4% moins nombreux sur ce même mois de janvier, tandis que 6% des Français ont pris la résolution de diminuer leur consommation d’alcool tout au long de l’année.

L’étude souligne que les ventes d’alcool ont effectivement baissé au début du mois de janvier, mais seulement pendant le premier week-end. Elle relève une certaine hausse des ventes de bière et de vodka: +2% en 2019 et +6% en 2020. Toutefois, les ventes de vin et de champagne ont baissé, bien que moins qu’en janvier 2019.

Il s’avère également que les 50-64 ans ont été plus conséquents dans le respect de cette initiative, alors que les plus jeunes ont été plus nombreux à acheter de l’alcool.

Approuvé par la majorité

La première édition du Dry January, une pratique venue du Royaume-Uni, a suscité l’approbation de la majorité des Français, a constaté l’AFP.

D’après un sondage de l’institut YouGov, 68% des personnes de plus de 18 ans interrogées estiment que le défi de janvier est une bonne chose. 24% d’entre elles l’ont suivi, selon cette étude effectuée les 14 et 15 janvier auprès d’un échantillon de 1.007 adultes.

Sur 35 pays, la France est le 3e pays pour sa consommation d’alcool, avec 11,7 litres d’alcool pur par an chez les plus de 15 ans, selon des experts qui se réfèrent à la base de données de l’OCDE.





Source link

Mots clés: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut