Aller à…
RSS Feed

29 septembre 2020

Découverte du plus vieux fossile d’abeille, âgé d’environ 100 millions d’années – photo




Sci-tech

URL courte

https://cdnfr1.img.sputniknews.com/images/104280/01/1042800150.jpg

Sputnik France

https://cdnfr2.img.sputniknews.com/i/logo.png

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/202002171043085928-decouverte-du-plus-vieux-fossile-dabeille-age-denviron-100-millions-dannees/

Une nouvelle espèce d’insecte a été découverte dans de l’ambre, un fossile d’abeille qui date de 100 millions d’années, mais qui possède les traits des abeilles modernes.

Un fossile d’abeille vieux de quelque 100 millions d’années a été trouvé dans un gisement d’ambre de Birmanie par un scientifique de l’université de l’Oregon dont la découverte est annoncée par la revue BioOne.

Les fossiles d’abeilles ne sont pas rares, mais la plus grande partie nous «vient» d’une époque de 65 millions d’années ou moins, rappelle pour sa part le mensuel Sciences et Avenir. La nouvelle espèce possède quant à elle des traits tant primitifs que modernes.

Des parasites comme aujourd’hui

Ainsi, à en juger d’après les grains de pollens restés accrochés sur ses poils, l’insecte était déjà palynivore, c’est-à-dire qu’il récolait déjà des pollens. En effet, les abeilles d’aujourd’hui se nourrissent exclusivement de pollens, mais elles ont évolué à partir de guêpes dites apoïdes qui étaient carnivores. La façon dont s’est déroulée la transition évolutive entre ces deux modes d’alimentation n’est pas claire.

En outre, le morceau de résine pétrifiée contient également des larves de triungulines qui parasitent sur les abeilles aujourd’hui également.





Source link

Mots clés: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut