Aller à…
RSS Feed

27 septembre 2020

Un «radar fou» sévit en Loire-Atlantique, la préfecture se veut rassurante




France

URL courte

https://cdnfr1.img.sputniknews.com/images/104271/15/1042711572.jpg

Sputnik France

https://cdnfr2.img.sputniknews.com/i/logo.png

https://fr.sputniknews.com/france/202002101043038231–un-radar-fou-sevit-en-loire-atlantique-la-prefecture-se-veut-rassurante/

Depuis quelques semaines, de nombreux automobilistes s’inquiètent de se faire flasher sur la RN137 entre Nantes et Rennes en roulant à une vitesse autorisée. La préfecture de Loire-Atlantique se veut rassurante.

Depuis quelques semaines, un radar automatique installé sur la RN137 entre Nantes et Rennes ne cesse de flasher les automobilistes qui ne commettent aucune infraction, rapporte le site Actu.fr.

De nombreux conducteurs ont partagé sur les réseaux sociaux leur inquiétude de devoir payer une amende alors qu’ils roulaient en-dessous des 110 km/h autorisés.

«Les flashs ne donneront pas lieu à verbalisation»

Pour les rassurer, la préfecture de Loire-Atlantique a indiqué qu’il s’agissait d’un problème technique non encore réparé.

«Le radar ETD2F 12558 sur la RN137 à Héric, vandalisé le 18 novembre 2019, est défectueux. Sa réparation et sa remise en production sont en cours. Plus précisément, le paramétrage est en cours, ce qui peut expliquer pourquoi il flashe alors que la vitesse maximale n’est pas dépassée. Les flashs ne donneront pas lieu à verbalisation durant cette période de tests», a expliqué la préfecture, ajoutant que la vitesse maximale autorisée est restée à 110 km/h pour les véhicules légers.





Source link

Mots clés: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut