Aller à…
RSS Feed

25 septembre 2020

La réunion consultative salue la position libanaise unie rejetant l’accord du siècle | Brèves



La réunion consultative du Forum pour les religions et les cultures pour le développement, le dialogue et la coordination générale du filet de sécurité pour la paix civile a salué la position libanaise unifiée rejetant l’accord du siècle, ce qui protège le Liban des répercussions négatives qui l’affectent, dont la plus importante est la question de la réinstallation.

La réunion a souligné la nécessité de la stabilité réelle de la position arabe et islamique, pour faire face à l’accord, et a mis tous les plans et politiques qui garantissent tout le soutien au peuple palestinien, à abandonner cet accord malveillant qui contrevient aux lois et décisions internationales, et veut liquider la question palestinienne, et consacrer l’État juif à mettre fin à l’existence de ce peuple, de son histoire, de sa civilisation, de son avenir et de sa destinée, en judaïsant sa terre, en particulier la ville arabe d’al-Qods (Jérusalem). C’est ce que nous rejetons tous au nom de nos valeurs humaines et religieuses communes.

Les Participants ont également exprimé le rejet des politiques d’humiliation, d’assujettissement des peuples de cette région, et menaçant leurs pays en altérant leur sort, leur géographie et leurs frontières de manière à servir le succès de cet accord malveillant et liquidateur.

Ils ont tenu la réunion mensuelle au bureau de la Fondation des religions à Sin El Fil, intitulée “Les défis nationaux actuels et les répercussions de l’accord du siècle” , à laquelle ont assisté; le responsable de la réunion, le savant Ali Fadlallah, et un groupe de dirigeants scientifiques et littéraires et de personnes morales.

La réunion consultative s’est penchée sur les récents développements libanais, appelant à renforcer les liens de solidarité entre les Libanais en cette période difficile, ses dirigeants, ses institutions sociales et religieuses à mobiliser toutes leurs énergies et ressources pour aider les nécessiteux et préserver la dignité de la vie de chaque être humain.

Elle a montré une appréciation positive pour le soulèvement du peuple libanais, qui a été libéré des prisons sectaires et partitives. dont leur système de quotas sectaires emprisonnait les citoyens. “Le 17 octobre a été considéré comme l’une des stations les plus brillantes et les plus lumineuses de la vie politique libanaise, sur laquelle il faut se baser pour opérer un changement fondamental dans ce pays, afin de construire le pays de l’incubateur de la diversité”, a-t-elle conclu.

https://french.palinfo.com/55836
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut