Aller à…
RSS Feed

20 septembre 2020

Une œuvre de Banksy volée à Paris: deux suspects en garde à vue




France

URL courte

La police française a placé en garde à vue deux personnes soupçonnées d’être impliquées dans le vol d’une œuvre en septembre à Paris du street artist Banksy, selon les médias.

Deux hommes ont été interpellés mardi 5 février dans le cadre d’une enquête sur le vol d’un pochoir de l’artiste britannique Banksy début septembre à Paris, relatent les médias.

La police a interpellé les suspects, âgés de 32 et 35 ans, en Seine-et-Marne et dans le Val d’Oise, précise l’agence France-Presse (AFP) qui se réfèrent à une source proche de l’enquête. Ils ont été placés en garde à vue sur commission rogatoire d’un juge d’instruction.

À ce stade de l’enquête, il n’est pas encore clair s’il s’agit des voleurs ou de simples receleurs.

Les enquêteurs ont saisi des œuvres de Banksy lors des perquisitions, mais celle volée près du musée Beaubourg n’a pas été retrouvée, selon les médias. Une expertise doit établir s’il s’agit d’originaux ou de copies.

Disparition du graffiti

Le graffiti dérobé près du centre Pompidou dans la nuit du 1er au 2 septembre représentait un petit rat au museau couvert d’un foulard qui brandit un crayon (ou un cutter).

Peint à l’arrière d’un panneau de signalisation marquant l’entrée du parking du musée, le dessin était recouvert d’une plaque de protection en plexiglas. Les voleurs ont découpé le panneau qui se trouvait à plus de trois mètre de hauteur.

Œuvres de Banksy à Paris

En juin 2018, Banksy, qui se plaît à garder son identité secrète, mais qui est un des artistes les plus cotés dans son milieu, a disséminé six pochoirs dans Paris, au ton parfois très politique.

Il a ensuite revendiqué la paternité de huit œuvres sur Instagram, dont le petit rat au museau masqué du centre Pompidou. En légende de la photo de cette œuvre, il a écrit: «Cinquante ans après l’insurrection de Paris en 1968. Le lieu de naissance de l’art du pochoir moderne».

Fin janvier 2019, un autre pochoir parisien revendiqué par Banksy et représentant une femme en position de recueillement en hommage aux victimes des attentats de 2015, a été dérobé sur une porte de Bataclan.





Source link

Mots clés: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut