Aller à…
RSS Feed

23 septembre 2020

L’Union Européenne rejette le « plan de paix » de Donald Trump et se prépare à une action en justice | Brèves



L’Union Européenne a souligné l’engagement du bloc en faveur d’une solution à deux États, fondée sur les lignes de 1967 et considère que l’initiative américaine « s’écarte de ces paramètres internationalement convenus ».

L’UE a rejeté mardi la proposition du président américain Donald Trump de garantir la paix au Moyen-Orient et s’est dite préoccupée par les plans d’Israël d’annexer davantage de terres palestiniennes.

Le plan de Trump, qui a été dévoilé la semaine dernière, prévoyait la création éventuelle d’un État palestinien, mais il est loin de répondre aux exigences palestiniennes minimales et laisserait des morceaux importants de la Cisjordanie occupée entre les mains d’Israël.
Le « plan de paix » de Donald Trump ne respecte pas les paramètres convenus

Dans un communiqué, le chef de la politique étrangère de l’Union Européenne, Josep Borrell, a souligné l’engagement du bloc vers une solution à deux États, basée sur les lignes de 1967, avec la possibilité d’échanges de terres convenus d’un commun accord, composé de l’État d’Israël et «d’un gouvernement indépendant, démocratique , État contigu, souverain et viable de la Palestine. »

Borrell a déclaré que l’initiative américaine « s’écarte de ces paramètres convenus au niveau international ».

« Pour construire une paix juste et durable, les questions non résolues du statut final doivent être résolues par le biais de négociations directes entre les deux parties », a déclaré Borrell. «Cela comprend notamment les questions liées aux frontières, au statut de Jérusalem, à la sécurité et à la question des réfugiés»

Le plan de Trump a été salué par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, mais le président palestinien Mahmoud Abbas l’a rejeté comme un «non-sens». Alors que les responsables israéliens étaient présents pour son dévoilement, aucun représentant palestinien assisté.
L’Union Européenne pourrait envisager une action en justice

Netanyahu a déclaré qu’il souhaitait aller de l’avant avec des plans d’annexion du territoire de Cisjordanie

« Nous sommes particulièrement préoccupés par les déclarations sur la perspective d’une annexion de la vallée du Jourdain et d’autres parties de la Cisjordanie », a déclaré Borrell.

Il a suggéré que l’UE pourrait envisager une action en justice en disant que «toute étape vers l’annexion, si elle est mise en œuvre, ne pourrait pas passer sans contestation».

Les Palestiniens recherchent la totalité de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est – des zones conquises par Israël pendant la guerre du Moyen-Orient de 1967 – pour un État indépendant et le retrait de plus de 700 000 colons israéliens de ces zones.

Mais le plan souscrit fortement à la vision nationaliste intransigeante de Netanyahu pour la région et écarte de nombreuses demandes fondamentales des Palestiniens.

Les ministres des Affaires étrangères de l’UE ont discuté ces derniers mois si le bloc devrait modifier sa politique au Moyen-Orient alors que les activités de colonisation et les démarches diplomatiques américaines comme la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël minent les chances d’une solution à deux États.

L’Irlande et le Luxembourg font partie d’un petit groupe de pays qui soutiennent un changement de position, mais aucun pays membre poids lourd ne les soutient.

Dans une lettre à Borrell, le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, Jean Asselborn, a écrit que les espoirs d’une solution à deux États «sont démantelés pièce par pièce, jour après jour», et qu’il est temps d’envisager de reconnaître la Palestine en tant qu’État.

Borrell a noté que les pays membres sont «très divisés» sur la manière de gérer les mouvements de paix au Moyen-Orient. Dans sa déclaration de mardi, il a également souligné «l’engagement fondamental de l’UE envers la sécurité d’Israël».

https://alnas.fr/actualite/politique/lunion-europeenne-rejette-le-plan-de-paix-de-donald-trump-et-se-prepare-a-une-action-en-justice/



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut