Aller à…
RSS Feed

1 octobre 2020

La présidente de l’association « anti-Islam » condamnée pour apologie du terrorisme | Brèves



Ex-prof de lettres classiques, cette «laïque de gauche» qui a pour unique idéologie d’ « interdire l’Islam » a été condamnée à quatre mois de prison avec sursis, pour apologie du terrorisme par le Tribunal de Paris.

Après l’attentat à caractère islamophobe de Londres en 2017 aux abords d’une mosquée qui avait fait un mort et dix blessés après la prière du soir dans le cadre du Ramadan, celle qui qualifie l’Islam de « saloperie » avait déclaré :

« Cela ne ressemble pas à une attaque de djihadiste, mais à celle d’un résistant au terrorisme (ou à l’islamisation). »

Dans son article, la militante d’extrême-droite, connue depuis 2010 pour ses apéros « saucisson-pinard » dans le quartier parisien de la Goutte d’Or, questionne les motivations de l’auteur de l’attentat islamophobe de Londres.

Pour ces propos, ainsi que le reste de l’article, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a décidé de saisir le parquet de Paris pour apologie du terrorisme et incitation à la discrimination, la haine et la violence. Une procédure à laquelle Christine Tasin, qui revendique son « droit d’être islamophobe« , est habituée.

Lors du procès, le procureur avait réclamé 6 mois de prison, dont 4 mois fermes. Christine Tasin a finalement été condamnée à 4 mois de prison avec sursis pour apologie du terrorisme, elle a annoncé faire appel de la condamnation.

Une procédure à laquelle Christine Tasin, qui revendique son « droit d’être islamophobe » , est habituée. Au cours des quatre dernières années, la compagne de Pierre Cassen, fondateur du site d’ultra droite « Riposte Laïque » , a déjà été condamnée à trois reprises pour des faits similaires.

Ce couple considère que les « barbus » en djellaba « rêvent de nous islamiser », le voile – qu’ils considèrent comme aussi « grave » que l’excision -, les politiques qu’ils qualifient de « lèche-babouches »… Voici les cibles de ce couple, « monomaniaques autoproclamés », pour qui seul l’Islam est incompatible avec la laïcité. « Les autres religions jouent le jeu », estime Christine Tasin.

https://alnas.fr/actualite/en-vrac/la-presidente-de-lassociation-anti-islam-condamnee-pour-apologie-du-terrorisme/



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut