Aller à…
RSS Feed

18 septembre 2020

Israël: un mémorial de la Shoah reconnaît des “erreurs” lors d’une cérémonie | Brèves



Le mémorial de la Shoah à Jérusalem, Yad Vashem, a publié de rares excuses pour les “erreurs” historiques apparues dans des films projetés lors de la cérémonie marquant les 75 ans de la libération du camp nazi d’Auschwitz.

Durant cet événement organisé fin janvier à Jérusalem et auquel ont assisté plus de 40 dirigeants du monde entier, des petits films projetés contenaient des “imprécisions” entraînant “une présentation déséquilibrée des faits historiques”, a reconnu lundi Yad Vashem.

“Les films ne racontent pas le partage de la Pologne entre l’Allemagne nazie et l’Union soviétique en 1939 ou la conquête de l’Europe occidentale en 1940”, a écrit dans un blog Dan Michman, qui dirige le centre de recherches sur l’Holocauste de Yad Vashem. “Ces petits films étaient destinés à servir d’illustrations. Cependant, ils ne reflètent pas la complexité de la Shoah et de la guerre”, a-t-il expliqué. “De plus, les cartes montrent des frontières erronées entre la Pologne et ses voisins et identifient à tort des camps de concentration comme des camps d’extermination”, a-t-il ajouté.

Un porte-parole de Yad Vashem a déclaré mardi à l’AFP que les films avaient été réalisés par le Forum mondial de la Shoah en “coopération” avec Yad Vashem. Ce Forum est dirigé par Moshe Kantor, un milliardaire russe proche du Kremlin et une figure éminente de la communauté juive russe.

La cérémonie est survenue au moment où Varsovie et Moscou s’affrontent depuis des mois sur les récits historiques autour de la Seconde Guerre mondiale.

En décembre, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que la Pologne était de connivence avec le dictateur nazi allemand Adolf Hitler et avait contribué au déclenchement de la guerre.

Le président polonais Andrzej Duda, qui a reproché à M. Poutine d’avoir tenté de réécrire l’histoire, a snobé l’événement de Yad Vashem après s’être vu refuser la possibilité d’y prononcer un des principaux discours, à l’instar de M. Poutine.

L’Allemagne nazie et l’Union soviétique ont envahi et découpé la Pologne en septembre 1939 en vertu d’une clause secrète du pacte Molotov-Ribbentrop. L’invasion nazie de la Pologne a incité la Grande-Bretagne et la France à déclarer la guerre à l’Allemagne et a fait basculer l’Europe dans la Seconde Guerre mondiale. Environ un million de Juifs ont été tués dans le camp d’extermination nazi d’Auschwitz, libéré par l’Armée rouge le 27 janvier 1945.

https://www.proximus.be/pickx/fr/2017691/israel-un-memorial-de-la-shoah-reconnait-des-erreurs-lors-dune-ceremonie



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut