Aller à…
RSS Feed

27 septembre 2020

«C’est le Président qui l’a désigné, voilà ce que cela donne»: premières réactions suite à l’incendie de La Rotonde




France

URL courte

«Le monde devient fou», «c’est le Président qui l’a désigné […] voilà ce que cela donne», «on est à genoux»: après l’incendie de La Rotonde, les avis diffèrent même si la plupart se disent indignés. Le coupable n’est pas encore établi mais les images vidéo à la disposition de la police pourraient permettre une identification.

Sérieusement endommagée le 18 janvier lors d’un incendie, la brasserie La Rotonde est un sujet sensible pour de nombreuses personnes. Interrogés par France Bleu, les gérants et le chef cuisinier ne parviennent pas à comprendre ce qu’il s’est passé.

«Nous, on est là pour servir tout le monde, aujourd’hui on est à genoux», indique l’un des gérants de La Rotonde.

​«On aime notre métier et on aime les clients que l’on sert. On est des marchands de bonheur et là un morceau de notre bonheur est parti en fumée», continue Franck, le chef cuisinier.

Les habitués ne sont pas unanimes

Les riverains ne sont pas unanimes quant à la réaction à avoir face à cet incident bien que la plupart d’entre eux se disent indignés. Pour Omar, qui connait bien les deux patrons et habite le quartier depuis plus de 50 ans, «le monde devient fou».

​«Parce que le Président est venu manger là avant même d’être Président, on met le feu à La Rotonde? Le monde devient fou. J’ai de la peine pour les gérants. Les gens ont le droit de manifester pour défendre leur bifteck mais il faut respecter les autres.»

«Cela fait trop, je trouve cela inadmissible, où va la France?», fustige Maxime, un autre habitué âgé de 77 ans.

D’autres accusent Emmanuel Macron d’avoir attisé les flammes, comme Sylvain, amoureux du quartier de Montparnasse, qui dit «aimer beaucoup ce restaurant», bien que pour lui, «c’est le Président qui l’a désigné, c’est son emblème, voilà ce que cela donne».

​«C’est la justice qui trouvera le responsable mais je me souviens bien quand Emmanuel Macron a dit “s’il y a un coupable, c’est moi, alors qu’on vienne me chercher”. Et bien il a fui», ajoute-t-il.

Images vidéo montrant «deux types»

Mais qui est responsable de l’incendie? Les enquêteurs s’efforcent de le déterminer. Après avoir retrouvé des traces d’éléments inflammables, qui auraient pu permettre au feu de se propager plus vite, ils analysent les images vidéo. Sur celles-ci apparaissent «deux types qui essaient de forcer la porte», a raconté au Parisien un haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur.

«Puis on les voit briser la vitre sur le côté, jeter ce qui semble être de l’essence et mettre le feu à une desserte sur laquelle sont posées des serviettes de table.»

La Rotonde en flammes

Dans la nuit du 17 au 18 janvier, un incendie a eu lieu dans la célèbre brasserie La Rotonde, qui se trouve dans le quartier de Montparnasse à Paris. C’est là où le candidat Emmanuel Macron avait célébré sa qualification au second tour de la présidentielle en 2017.

Selon les informations de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris, près de 10 mètres carrés de surfaces ont brûlé. Des traces d’éléments inflammables retrouvées dans la brasserie appuieraient l’hypothèse d’un incendie volontaire, a annoncé samedi 18 janvier BFM TV, qui se réfère à une source proche de l’enquête. Dans un premier temps, le gérant de l’établissement a évoqué des jets de cocktails Molotov.

Suite à l’incendie, des tables, des sièges et une porte de sortie ont été détruites, rapporte la presse. La Rotonde devra fermer ses portes pour quelques jours voire semaines, indique le cogérant du restaurant Gérard Tafanel.





Source link

Mots clés: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut