Aller à…
RSS Feed

26 septembre 2020

Ségolène Royal menacée d’être démise de ses fonctions par le gouvernement?




France

URL courte

Sur sa page Facebook, Ségolène Royal a publié une lettre qu’elle dit lui avoir été adressée par le gouvernement. Il s’agit d’un courrier préalable à sa suspension de son poste d’ambassadrice (bénévole) en charge des pôles.

L’ancienne ministre de l’Environnement Ségolène Royal, qui occupe actuellement le poste d’ambassadrice en charge de pôles, a publié sur Facebook une lettre qui lui est adressée et signée, à en croire la photo, conjointement par les ministères des Affaires étrangères et de la Transition écologique.

Le texte annonce à la femme politique qu’il est «envisagé de mettre fin à [ses] fonctions au regard de [ses] récentes prises de paroles publiques, qui mettent en cause la politique du gouvernement à la mise en œuvre de laquelle, en [sa] qualité d’ambassadrice, […], [elle] est étroitement associée».

«Je comprends par cette lettre que le président de la République va mettre fin à mes fonctions à un prochain Conseil des ministres puisque je n’ai pas l’intention de renoncer à ma liberté d’opinion et d’expression garantis par la Constitution. J’en prends acte», commente-t-elle dans une publication sur son compte Facebook.

Les propos tenus dans la lettre font référence, d’après le quotidien 20 Minutes, aux multiples attaques de la part de l’ex-ministre à l’encontre du gouvernement, de la réforme des retraites et de l’entourage d’Emmanuel Macron.

De plus, le quotidien français Parisien, qui se réfère à une source au sein de l’exécutif qui dévoile -sous couvert du plus strict anonymat- le mécontentement causé par la façon dont Ségolène Royal remplit ses fonctions.

«Il y a un vrai sujet de devoir de réserve et elle n’a pas fait le job dans sa mission», résume la source, citée par le journal.





Source link

Mots clés: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut