Aller à…
RSS Feed

20 septembre 2020

«Indécent de venir quémander des pièces jaunes»: Brigitte Macron tancée lors du lancement de la collecte




Brigitte Macron a lancé la nouvelle collecte des pièces jaunes mercredi 8 janvier à l’hôpital d’Orléans. Des manifestants ont réservé un accueil pour le moins glacial à l’épouse du Président de la République. Bruno Marty, caricaturiste pour Sputnik, lance à sa manière le début de l’opération.

Brigitte Macron, en compagnie de Didier Deschamps, parrain de l’opération, a lancé la 31e collecte des Pièces jaunes mercredi 8 janvier au Centre hospitalier d’Orléans. Néanmoins, un petit groupe de manifestants, composés de quelques Gilets jaunes et de membres du personnel, étaient présents devant les portes de l’hôpital pour accueillir l’épouse du Chef de l’État.

Et pour cause, une partie du personnel hospitalier est en grève depuis des semaines. Ils ont donc profité de cette occasion pour faire part de leur colère au micro d’un journaliste de l’émission C à vous.

«Bien évidemment, on est d’accord avec le principe des Pièces jaunes, mais ce qu’on aimerait aussi c’est que les pièces jaunes servent aussi aux hospitaliers et servent aussi à ceux qui donnent des soins», déclare une gréviste.

Et une autre d’ajouter,

«Quand on voit ce qui se passe au niveau des retraites, franchement c’est indécent de venir quémander des pièces jaunes auprès des gens!»

Interrogée par des journalistes sur la crise des hôpitaux, Brigitte Macron a tenu à répondre aux manifestants. «On comprend très bien, je comprends leurs revendications, parce que s’ils se battent, ils se battent pour l’hôpital. Ce que je veux leur dire, c’est que la fondation, on va se battre avec eux, on est avec eux.»

Cette caricature n’engage que la responsabilité du dessinateur.





Source link

Mots clés: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut