Aller à…
RSS Feed

23 septembre 2020

« Il faut assurer un regard et un contrôle citoyen sur le prix des médicaments » – Les moutons enragés



Ça ne s’arrange pas côté santé, la débâcle continue. Partagez ! Volti

******

Source Basta

Quels
risques les prix de certains nouveaux médicaments, à l’efficacité
parfois incertaine, font-ils courir au système de santé français ?
Comment y remédier ? Basta ! s’est entretenu avec Théau Brigand, coordinateur « prix des médicaments et systèmes de santé » chez Médecins du Monde.

Quels sont les risques posés par les médicaments dits « innovants », dont les prix sont de plus en plus élevés, pour notre système de santé ?

Théau Brigand [1] :
La question du prix du médicament, et des risques liés aux prix, est
apparue en France en 2014, avec l’arrivée de nouveaux traitements contre
l’hépatite C. Le premier de ces traitements, le sofosbuvir (Sovaldi),
coûtait 42 000 euros par personne pour douze semaines de soins. Ce prix
élevé n’était pas inédit en lui-même, mais il l’était par rapport au
nombre de personnes concernées, plus de 230 000 en 2014. En France et en
Europe, les États et systèmes de santé ont été contraints d’organiser
des rationnements, des dispositifs de sélection des patients en fonction
de leur état de santé.

Avec les traitements contre l’hépatite C, les pays les plus riches
ont été confrontés à des barrières financières à l’accès aux soins. Que
ce soit sur les cancers, sur certaines maladies rares, sur les
hépatites, etc., il n’est désormais plus rare de voir de nouveaux
traitements arriver avec des prix qui se comptent en dizaines, voire
centaines de milliers d’euros, par an et par personne.

Or, dans des systèmes de santé aux ressources limitées, les dépenses qui se font sur ces médicaments sont des dépenses qui ne se font pas ailleurs. C’est une logique économique simple. Dès lors, à quoi sommes-nous collectivement prêts à renoncer pour financer des médicaments aux prix revendiqués par les firmes ? Jusqu’à quand pourrons nous assurer l’accès aux soins pour toutes et tous, aujourd’hui et demain ?

Lire la suite de l’article

Basta

Voir : Alors que l’hôpital se meurt, l’industrie pharmaceutique vend ses médicaments de plus en plus cher

Creative Commons License

Sauf mention contraire, le contenu de ce site est sous contrat Creative Commons



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut